Opera se jette dans la fosse aux lions avec une préversion 11.10

Ba-rra-cu-da ! 56
Vincent Hermann
Rien n’arrête désormais plus la guerre et la compétition entre les navigateurs. Firefox 4 arrivera le mois prochain, de même qu’Internet Explorer 9 et Chrome 10. On ne peut que se réjouir devant un tel acharnement, puisqu’avec le renouvellement des navigateurs vient tout un groupe de technologies gérées (presque) partout. Opera ne compte pas rester en arrière et prépare une version 11.10 de son butineur, appelée Barracuda.

opera 

Il s’agit d’une première préversion, et elle est donc aussi incomplète que potentiellement plantogène. Ceux qui sont intéressés par le sujet pourront voir dans le billet consacré une très longue liste de modifications, qui rassemble aussi bien des corrections de problèmes que des nouveautés. Le cœur du navigateur fait un bond en avant, ce qui introduit pas mal de changements et donc de bugs potentiels.

Les développeurs indiquent que plusieurs modifications ont été spécifiquement introduites pour augmenter la compatibilité générale avec les autres navigateurs :
  • La désactivation de Cookie2 par défaut (réactivable dans les options)
  • L’envoi d’un plus grand nombre d’en-têtes Accept sur une deuxième requête
  • La désactivation par défaut des TLS 1.1 et 1.2
  • Faire en sorte que toutes les redirections depuis http et https soient labellisées comme sécurisées
  • Le retrait du mot de passe maître pour les certificats clients
  • L’ajout d’un paramètre pour désactiver la protection cross-network
Ceux qui souhaitent récupérer l’installeur pour Windows/OSX/Linux ou consulter la liste complète des changements pourront le faire depuis cette page.