Accord Nokia/WP7 : le Plan B où le PDG de Nokia est licencié

MàJ : il s'agisait d'un joli "fake". On pourra néanmoins s'amuser que ledit "fake" représentait l'avis de bien des fans de Nokia.

Nokiaplanb.com. Voilà un nom explicite. Créé par neuf actionnaires de Nokia, ce site présentait une alternative au nouveau duo Nokia/Windows Phone 7 de Microsoft. Présentait, car le fameux Plan B a semble-t-il été annulé selon Silicon Republic. Le site a d’ailleurs été modifié ces dernières minutes.


nokia microsoft Malgré l’annulation de ce Plan B, intéressons-nous tout de même à son contenu. Le but de ces actionnaires étiat simple : peser sur la stratégie de Nokia et se faire élire au conseil d’administration de la société lors des prochains votes. Un scénario possible uniquement si une majorité d’actionnaires donnait son aval aux idées du Plan B. Or les retours des actionnaires et investisseurs n’ont pas forcément tous été positifs...

Le groupe des 9 promettait qu’en cas d’élection, il mettra en place une stratégie visant une forte croissance et des bénéfices élevés « grâce à l'innovation et une écrasante majorité de produits haut de gamme avec une expérience utilisateur inégalée ».

Surtout, les 9 voulaient « maintenir la propriété et le contrôle » de la couche logicielle des produits de la marque finlandaise. En somme, rejeter totalement Windows Phone 7 et revenir sur les propres produits de Nokia. Les 9 précisaient d’ailleurs vouloir éviter « à tout prix de devenir un OEM à faible marge », ce que craignent de nombreux utilisateurs des téléphones Nokia.

Pour atteindre ces différents buts, le groupe d’actionnaires donnaient les solutions suivantes :
  • Licencier Stephen Elop de son poste de PDG, ainsi que d’autres directeurs de la société
  • Limiter l’accord Nokia/MS à l’Amérique du Nord, où Nokia n’a jamais réellement réussi à percer
  • Pourquoi pas proposer quelques appareils sous Windows Phone 7 en Europe si les conditions (marges, volumes de ventes, etc.) sont jugées intéressantes
  • Ne pas faire de Windows Phone 7 la plateforme principale de Nokia
  • Faire de MeeGo la principale plateforme de Nokia
  • Concentrer le secteur Recherche & Développement (R&D) sur MeeGo en un seul endroit
  • Suspendre la coopération avec Intel « si nécessaire » afin d’accélérer le développement de MeeGo
  • Augmenter la durée de vie de Symbian à un minimum de 5 ans, ceci afin de profiter du succès de Symbian, notamment en Europe et en Asie
  • Globalement, éviter d’éparpiller la R&D, la concentrer dans deux endroits : en Finlande et dans un autre pays (à définir), et ne pas l’externaliser
  • Ne pas abandonner Qt et s’en servir pour MeeGo
  • Recruter les meilleurs talents sortants des grandes Universités et spécialisés dans les logiciels
Voilà un Plan B ambitieux et qui n’aurait pas été sans conséquences en cas d’application.

Près de 300 commentaires avait été mis en ligne sur le site avant l’annulation du Plan B.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !