Service sans contact mobile : Orange passe la seconde

Son arrivée en Europe et particulièrement en France est annoncée depuis de nombreuses années, et les tests se sont multipliés ces derniers temps, mais le service sans contact via mobile pourrait enfin décoller dans l’Hexagone. Orange vient ainsi d’annoncer officiellement la présence d’une « nouvelle génération de cartes SIM » dans le nouveau Samsung Wave 5780, fonctionnant sous Bada 1.1.

Vidéo du 2 février 2011.

Le smartphone du Sud-Coréen devrait être disponible dans un premier temps en France, en Espagne et en Pologne lors du deuxième trimestre 2011, avant probablement d’arriver dans d'autres pays européens chers à Orange (Royaume-Uni, Belgique, Suisse, etc.). D’autres appareils armés de la technologie NFC (Near Field Communication, ou, communication en champ proche), notamment de marque LG et Nokia, sortiront ensuite promet l'opérateur.

« D’ici fin 2011, Orange prévoit l’optimisation de plus de la moitié de ses nouveaux modèles de smartphones pour les services mobiles sans contact » note l’opérateur n°1 en France. « L’ajout de services sans contact sécurisés par carte SIM va poser les bases permettant à Orange de proposer dans un proche avenir un ensemble de nouveaux services de ses partenaires, du paiement mobile à la billetterie et aux titres de transport. »

Pour l’opérateur, 2011 est une année charnière en matière de services sans contact mobile. Nice compte ainsi déjà 3000 clients (armés d’un Samsung Player One compatible NFC) et rappelons que l’an passé, le groupe Les Mousquetaires (Intermarché, etc.) avait déjà équipé 1800 de ses magasins, et Carrefour compte équiper tous ses points de vente d’ici 2012.

Globalement, la plupart des opérateurs (même Free Mobile), ainsi que les banques, les supermarchés, la SNCF et la RATP ont déjà tous signé (ou promis) l’an passé d’exploiter la technologie sans contact.

Au final, 1 million de smartphones NFC devraient être vendus en France en 2011, dont 500 000 par Orange. L’opérateur, afin de rassurer ses futurs clients, précise d’ailleurs qu’il est possible de désactiver le paiement sans contact après un simple appel au service client.

À Nice, le service sans contact comprend les transports en commun, l’achat d’un journal (1000 kiosques sont déjà équipés), le cumul des points de fidélité et une visite guidée de la ville via l’envoi d’informations précises. Il ne s’agit donc pas forcément d’un « paiement » sans contact, mais bien de « services ».

Il ne faut néanmoins pas se leurrer, le paiement sera la principale utilisation de ce système. Juniper Research prévoit ainsi que ce marché représentera déjà 30 milliards de dollars l’an prochain, et 110 milliards en 2014, ceci grâce à un déploiement sur tous les continents.

Voici de plus une liste d’autres services qui seront disponibles ces prochaines années grâce à votre mobile NFC :
  • Ouvrir son véhicule
  • Démarrer son véhicule
  • Ouvrir la porte de votre immeuble
  • Paiement en restauration rapide
  • Paiement d’un billet de spectacle (concert, cinéma, etc.)
  • Paiement du parking
  • Paiement dans les supermarchés
  • Passeport électronique : carte d'identité, permis et passeport dans un coffre-fort virtuel
Ce dernier point risque cependant de faire débat au regard de sa dangerosité.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !