Nokia, armé de son accord avec Microsoft, veut battre Android

La semaine dernière, Microsoft et Nokia ont annoncé un partenariat particulièrement poussé dans le domaine de la téléphonie. Windows Phone 7 devient ainsi le principal système d’exploitation mobile chez le constructeur, tandis que ce dernier accède à des avantages exclusifs que n’ont pas les autres OEM. Il y a assez de part et d’autre de cet accord pour provoquer des tensions dans bien des domaines. Mais les intentions du nouveau couple sont claires : se battre contre Apple et Google.

nokia windows phone 

Nokia a obtenu le droit de participer à l’évolution technique de Windows Phone 7, en plus possibilités uniques dans l’industrie sur la personnalisation du système. Des personnalisations qui semblent virtuellement illimitées mais sur lesquelles Stephen Elop, PDG de Nokia et ancien responsable de Microsoft, est revenu en indiquant qu’elles ne concerneraient pas vraiment l’interface. En tout cas pas de manière approfondie. Le constructeur désignait plutôt certaines technologies maison qui pourraient ainsi être intégrées.

Nokia était dans une passe difficile depuis un certain temps. Apple et Google ont créé des écosystèmes entiers qui se répandent rapidement depuis deux ou trois ans. Les iPhone et smartphones Android sont devenus légions et on les trouve dans un grand nombre de mains dans la rue. Certaines rumeurs voulaient qu’Elop soit en négociations avec Google avant Microsoft mais qu’il ait soulevé finalement des craintes sur la manière de se différencier de la concurrence. Et ainsi arriva l’accord avec Microsoft, qui donne à chaque société une opportunité intéressante, mais sur une route particulièrement dangereuse.

Durant un évènement consacré au sujet au Mobile World Congress de Barcelone, Stephen Elop s’est montré très clair : « Notre priorité est de battre Android ». S’il souhaitait une méthode capable de différencier Nokia tout en revenant d’un coup dans la course aux écosystèmes, le PDG a sans doute trouvé un moyen. Mais dans la manœuvre, il y aura des licenciements, Symbian finira très certainement par être abandonné, MeeGo a un avenir relativement incertain, et celui de Qt est assez flou.

Stephen Elop a profité d’ailleurs du Mobile World Congress pour présenter plusieurs concepts de téléphones sous Windows Phone 7 :

 nokia windows phone 

Certains détails permettent de voir que Nokia a changé certaines icônes, sans chercher à aller vraiment plus loin. Des détails suffisants pour monter le type de changement que le constructeur pourrait opérer, et que les autres n’ont pas le droit de pratiquer.

nokia windows phone 

Mais comment se battre spécifiquement contre Android ? Et pourquoi ? Nokia compte justement sur son partenariat spécial avec Microsoft pour en proposer davantage que les autres OEM vendant du Windows Phone 7. Au risque de provoquer un mécontentement des sociétés telles que Samsung ou HTC ? Ensuite, Android est sans doute le concurrent le plus direct de Microsoft sur ce marché, le système pouvant être utilisé dans de multiples conditions. La différence principale tient aux prérequis exigés par Microsoft, bien supérieurs à ceux d’Android. De fait, un téléphone Windows Phone 7 est pour l’instant obligatoirement un smartphone haut de gamme. Mais ce ne sera plus forcément le cas bien longtemps.
 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !