Ventes de smartphones : Nokia sombre, Samsung explose

L’institut IDC vient de publier ses chiffres au sujet des ventes de smartphones lors du dernier trimestre 2010 et l’intégralité de l’année. Ils confirment les tendances déjà dévoilées par d’autres instituts, à savoir (en terme de parts de marché) le recul de Nokia et de RIM, la stagnation d’Apple et l’explosion d’Android, de HTC et de Samsung.

Du côté des constructeurs, le top 5 mondial est composé, dans l’ordre, de Nokia, Apple, RIM, Samsung et HTC. La plus belle performance revient à Samsung, qui il est vrai, était quasiment absent du secteur il y a encore peu.

Top smartphones Q4 2010 IDC
Tandis que Samsung et HTC montent en flèche, Nokia a réalisé une piètre performance au dernier trimestre 2010, perdant près de 11 points de parts de marché...

Mais la sortie combinée d’appareils sous Android (le Galaxy S en tête) et de ses smartphones sous son OS maison Bada, ont permis au Sud-Coréen de faire en entrée remarquée dans ce marché et de tripler sa présence.

Le Taiwanais HTC, principalement grâce à ses nombreux appareils sous Android (Legend, Desire, etc.), a pour sa part quasiment doublé ses PDM.

Les remarquables résultats de ces deux sociétés asiatiques se sont principalement faites au dépend de Nokia et RIM, dont la croissance d’environ 36 % est très loin du marché global (+87,2 %), et à des années lumières de HTC (+258,3 %) et de Samsung (+438,9 %). Seul Apple, avec une croissance de 86,2 %, garde le cap.

Concernant le top 3, Nokia perd donc 10,6 points de PDM, ce qui est colossal en une seule petite année, même s’il domine toujours les débats avec 28 % du marché. Apple stagne donc à 16,1 %, tandis que RIM a perdu sa deuxième place, passant de 19,9 % à 14,5 % de PDM.

Top smartphones 2010 IDC
Malgré son recul, Nokia est tout de même le premier constructeur a vendre 100 millions de smartphones en une année. Une véritable performance.

Enfin, pour l’année 2010 complète, le Canadien RIM est toujours le n°2 mondial des smartphones devant la Pomme, mais d’une très courte tête, avec 16,1 % de PDM contre 15,7 % pour la firme de Cupertino.

Nokia ne perd « que » 6 points de PDM, passant de 39 à 33,1 %, tandis que HTC et Samsung affichent des performances moindres qu’au dernier trimestre, tout en étant toujours exceptionnelles, surtout du côté du Coréen.

Au final, plus de 300 millions de smartphones ont trouvé preneurs en 2010, dont 100 millions rien qu’au dernier trimestre. Sachant que Nokia, a lui seul, en a écoulé plus de 100 millions au cours de l’année… Selon IDC, Nokia a d’ailleurs écoulé plus de 5 millions de ces derniers N8, C7, et C601, faisant de Symbian^3 un petit succès.

Reste à savoir si MeeGo… ou un autre OS (Windows Phone 7 ? Android ?) permettra à Nokia d’inverser une tendance qui dure depuis deux années maintenant, quand le constructeur finlandais occupait près de la moitié du marché.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !