Windows Home Server 2011 : la Release Candidate disponible

Microsoft vient de publier la Release Candidate de Vail, le nom de code de la prochaine version de Windows Home Server. Par la même occasion, l’éditeur en profite pour confirmer ce que beaucoup présentaient au sujet de son appellation : il s’agit bien de la version 2011, tout simplement.


Windows Home Server 2011 peut donc désormais être testé de manière relativement stable par ceux qui sont intéressés. Il s’agit d’un système particulier pour des applications qui sont elles aussi particulières. Dans les grandes lignes, il s’agit de piloter l’ensemble de votre réseau domestique, avec gestion des sauvegardes, concentration des données, diffusion d’informations, contrôle, etc. Vous ne pourrez pas l’installer dans un coin de disque dur : l’intégralité des disques est requise, et il faut donc y consacrer une machine complète.

Windows Home Server 2011, c’est aussi l’histoire du retrait d’une fonctionnalité qui a provoqué l’ire des utilisateurs : Drive Extender, qui était pour beaucoup la raison première d’un achat. Cette technologie permet en fait de rassembler plusieurs disques sous une même bannière. Par exemple, si vous possédez trois disques durs internes et deux externes, Windows Home Server peut les unifier pour les faire apparaître comme un seul et unique espace de stockage. Drive Extender met également en place des mécanismes de réplication des données pour les protéger en cas de panne.

Selon Microsoft, Drive Extender a perdu de son intérêt. Premièrement, la taille des disques durs augmente rapidement. Un espace de 1 To est devenu banal, tandis que les modèles de 2 To et plus deviennent abordables. Deuxièmement, et c’est sans doute le point principal, la société a collecté de nombreux commentaires d’utilisateurs, et beaucoup étaient mauvais. Mais il s’agit surtout d’une unification du code de base entre Home Server et les offres Small Business. Oui, c’est ainsi qu’il faut le comprendre : un produit dédié aux entreprises impose ses restrictions à un autre dédié à la maison.

Et pourtant, l’immense levée de boucliers a provoqué une réflexion chez l’éditeur. Aussi, même si Drive Extender n’est pas de retour, deux fonctionnalités sont proposées pour compenser son absence :
  • Un assistant de formatage des nouveaux disques durs
  • Un assistant de déplacement des données
Malheureusement, ces deux étapes, mêmes enchaînées, restent manuelles. Drive Extender détectait automatiquement la présence d’un nouveau disque, le formatait et l’ajoutait au « pool » de disques, en gérant la redondance des données. Cette gestion est, dans tous les cas, perdue désormais.

La protection des données a été renforcée avec des sauvegardes automatiques journalières des PC du réseau et du serveur lui-même, la gestion des versions précédentes via Shadow Copy ou encore un bouclier pour empêcher que les dossiers prédéfinis (tels que Photos, Vidéos, etc.) soient accidentellement effacés. Rappelons également que contrairement à la première version de Windows Home Server qui était bâtie sur Windows Server 2003, la mouture 2011 utilise Server 2008 R2 comme support.

Ceux qui sont intéressés par un test de Home Server 2011 peuvent récupérer l’image ISO depuis la page officielle sur le site Connect.
 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !