Coppola : « Les étudiants devraient pouvoir télécharger »

Dans une brillante interview accordée à The 99 % il y a quelques semaines, Francis Ford Coppola, le réalisateur (entre autres) de la saga The Godfather (Le Parrain) et d’Apocalypse Now, a abordé des sujets proches des nôtres, notamment sur la rémunération des artistes.

Gagner sa vie en tant qu'artiste

Coppola« Vous devez vous rappeler que cela fait seulement une petite centaine d’années que les artistes travaillent en gagnant de l’argent » a-t-il ainsi répondu à une question portant sur la difficulté pour un jeune artiste de distribuer et commercialiser ses œuvres.

« Les artistes n’ont jamais eu d’argent. Les artistes avaient des patrons ou le chef de l’Etat ou le duc de Wemar ou d’ailleurs, ou l’église, le pape. Ou bien ils avaient un autre travail. J’ai un autre emploi. Je fais des films. Personne ne me dit quoi faire. Mais je gagne de l’argent dans l’industrie viticole. Tu as un autre travail et tu te lèves à 5 heures du matin pour travailler sur ton script. »

"Je vais me faire tuer pour avoir dit cela"

Pour Coppola, bientôt âgé de 72 ans, la mode des artistes devenant millionnaires appartient déjà au passé. « Parce que nous entrons dans une nouvelle ère, peut-être que l'art sera libre » se demande-t-il.

« Peut-être que les étudiants ont raison. Ils devraient pouvoir télécharger de la musique et des films. Je vais me faire tuer pour avoir dit cela, mais qui a dit que l’art devait coûter de l’argent ? Et donc, qui a dit que les artistes devaient en tirer de l’argent ? »

"Il  a 200 ans, il n'y avait pas d'enregistrement"

Le réalisateur du Parrain revient d’ailleurs rapidement sur l’histoire des artistes afin de peser un peu plus son argumentation : « Dans l'ancien temps, il y a 200 ans, si vous étiez un compositeur, la seule façon de gagner de l’argent était de voyager avec l’orchestre et d’en être le chef d’orchestre, car vous étiez alors payé en tant que musicien. Il n’y avait pas d’enregistrement. Il n’y avait pas de royalties (redevance). Je dirais donc : "essayez de séparer l’idée de faire du cinéma avec celle d’en vivre et de gagner de l’argent." Parce qu’il y a d’autres moyens. »

"Vous n’allez pas les forcer à payer 20 dollars un DVD"

Pour rappel, Coppola n'en est pas à ses premiers propos sur le sujet. En décembre 2009, le père de Sofia Coppola avait notamment affirmé qu'il était vain de lutter contre le téléchargement illégal :

« On ne peut pas combattre le piratage. Les majors s’engouffrent dans la 3D, mais c’est illusoire. Pirater c’est mal, bien sûr. Mais condamner des gamins parce qu’ils s’échangent des fichiers de films est une aberration. Ce n’est pas du piratage! Vous n’allez pas les forcer à payer 20 dollars un DVD ! C’est complètement idiot… »

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !