Disques durs : Western Digital reste devant Seagate

Un duel numérique de western 19
Nil Sanyas
Seagate et Western Digital ont tous deux publié leurs résultats du dernier trimestre 2010. L’occasion de comparer le bilan financier des deux leaders incontestés du secteur des disques durs, ainsi que leur niveau de vente.

Western Digital Scorpio blackEt comme c’est le cas depuis maintenant un an, l’Américain Western Digital confirme sa place de n°1 mondial avec 52,2 millions de disques durs écoulés, contre 48,9 millions unités vendues pour son compatriote Seagate. Des niveaux de ventes qui devraient être bien supérieurs à Hitachi, Toshiba/Fujitsu et Samsung.

Hitachi, troisième constructeur mondial de disques durs, annoncera d’ailleurs ses chiffres de ventes dans quelques jours. Sauf surprise, le Japonais devrait dévoiler avoir écoulé un peu plus de 20 millions d'unités.

Financièrement, l’opposition entre Seagate et Western Digital tourne par contre de plus en plus vers le second. En effet, si Seagate affiche le chiffre d’affaires le plus important des deux sociétés, avec 2,7 milliards de dollars contre 2,475 milliards de dollars pour Western Digital, la situation s’inverse du côté des bénéfices. Western annonce ainsi un résultat positif de 225 millions de dollars, contre 150 millions pour Seagate.

La marge nette de Western Digital (9 %) est donc bien supérieure à celle de Seagate (5,5 %). Elles restent néanmoins à des années lumières d’un Microsoft (33,2 %), d‘un Google (30 %) ou d’un Intel (22,9 %) et d’un Apple (22,4 %).

Pour rappel, Western Digital a été le premier à lancer un disque dur de 3 To il y a quelques mois, rapidement suivi par Seagate et Hitachi.