LibreOffice 3.3 disponible : première version officielle de la suite

Pour l'instant très proche d'OpenOffice 97
Vincent Hermann
Lors du rachat de Sun par Oracle, plusieurs tensions au sein de l’équipe gérant le développement d’OpenOffice.org ont éclaté. Diverses problématiques, qui n’avaient plus rien à voir avec la technique, ont empêché la suite bureautique d’avancer. La situation avait abouti à la formation de la Document Foundation, et un projet dérivé baptisé LibreOffice. Cette dernière vient de paraitre dans une première version officielle, estampillée 3.3.

libreoffice 

Le numéro de version reprend simplement là où il s’était arrêté avec OpenOffice. Précisons-le tout de suite : les différences entre les deux suites ne sont pour l’instant qu’assez infimes. Il ne s’est pas écoulé assez longtemps pour que les développeurs de la Document Foundation impriment leur nouvelle marque sur le projet. Conséquence : les bases de code sont sensiblement les mêmes et beaucoup des nouveautés mises en avant étaient celles prévues pour OpenOffice 3.3.

Commençons d’abord par les ajours propres à LibreOffice :
  • L’import des images SVG dans Draw avec possibilité de les éditer
  • Nouvelle boîte de dialogue pour faciliter le paramétrage des pages de titres
  • Coloration des onglets dans Calc
  • Importation des filtres Microsoft Works
  • Filtre d’import pour Lotus Word Pro
  • Un ensemble d’extensions utiles telles que le « Presenter View » pour Impress
  • Le support d’un million de colonnes dans Calc
  • Meilleure gestion de la mise en page des diapositives dans Impress
  • Support largement amélioré des documents WordPerfect
Les nouveautés plus générales maintenant :
  • Les documents ODF peuvent être lus et enregistrés en XML pour faciliter le processus XSLT externe
  • Les informations relatives à la licence se trouvent dans le menu Aide
  • L’Aide en ligne est désormais accessible, via WikiHelp
  • Ajout d’un mode Expérimental, pour tester des fonctionnalités en cours de développement
  • Inclusion des polices Linux « Libertine G » et « Biolinum G »
  • Ajout de LibreColors à la palette
  • Gestion du canal alpha pour les imports de fichiers TIFF RGBA
  • Affichage de tous les formats appropriés par défaut dans la fenêtre « Enregistrer sous »
  • Ajout de boutons radios dans certains menus pour clarifier les intentions
  • Ajout d’une option pour l’enregistrement des documents sans modifications apparentes
  • Ajout de QuickStarter pour les versions Unix
  • Un champ de recherche dans tous les composants de la suite
  • Un onglet sécurité pour apposer un mot de passe sur le document (ODT, ODS, Word et Excel 97)
  • Un nouveau panneau de gestion des impressions
La liste complète des nouveautés, notamment toutes celles qui concernent plus précisément les divers composants de la suite, est accessible depuis cette page.

Ceux qui souhaitent récupérer LibreOffice 3.3 pourront le faire depuis la page des téléchargements du site officiel.

Maintenant que la version 3.3 est disponible, les développeurs vont pouvoir travailler sur une longue liste d’améliorations prévues. On rappellera par exemple qu’un nouveau moteur, baptisé Ixion, est en cours de développement pour Calc, que Writer allait être amélioré sur la fidélité de mise en page, etc. En outre, la fondation est intéressée par un nouveau paradigme, dans lequel le document tient la place centrale, ce qui devrait conduire à des modifications profondes de l’interface.

À noter, pour ceux que ce genre de question intéresse, que certains se penchent déjà sur la future apparence de la suite bureautique. On notera le travail réalisé par pauloup, sur DeviantArt.