Orange propose lui aussi l'illimité de la box vers les mobiles

Mais... il y a quelques pépins 85
Nil Sanyas
L’impact de Free sur ses concurrents est décidément important. Alors que SFR n’a pas tardé à s’aligner sur la téléphonie illimitée vers les mobiles et que Bouygues Télécom (Bbox) a réduit ses tarifs, voilà qu’Orange annonce l’arrivée d’ici quelques jours de l’illimité dans certains de ses forfaits.

Plus précisément, ses quatre forfaits quadruple-play Open, disponibles à partir de 59,90 € par mois, intégreront à partir du 1er février la téléphonie illimitée vers les mobiles. Quant aux offres triple-play de l’opérateur, elles proposeront aussi la téléphonie illimitée, mais en option, pour 3 € par mois (à partir du 15 février). Seuls les abonnés Net Plus, Formule Plus et Fibre pourront néanmoins profiter de cette option.

Orange Open telephonie illimitee

Cette évolution de ses forfaits permet ainsi à Orange, grâce à son forfait Open 24/7, intégrant déjà les appels illimités vers les mobiles à partir des mobiles, d’être « le premier opérateur à proposer une offre de quadruple play avec de l’illimité vers tous les mobiles à la fois depuis une box et depuis le mobile ». Mais cela a néanmoins un prix : 114,90 € par mois en cas d’abonnement sur 24 mois.

Attention toutefois, l’intégration de l’illimité dans les forfaits Open ne se fait pas sans surcoût. En effet, Orange a augmenté tous ses tarifs de 5 €. Ainsi, Open 1 (quadriplay avec 1h d’appel) passe de 54,90 € à 59,90 €. Et la même opération se passe pour Open 2 (69,90 à 74,90 €), Open 3 (84,90 à 89,90 €) et Open 24/7 (109,90 à 114,90 €). Cette hausse intègre fort heureusement l’augmentation des prix suite à celle de la TVA, qui aurait dû initialement faire croître les prix de 3 €. Il en sera donc autrement.

Open Mini : une maxi hausse de 10 euros

Grosse surprise, son cinquième forfait Open, nommé Open Mini et intégrant un forfait mobile d’1h et les SMS illimités, passe lui de 39,90 € par mois à 49,90 € par mois. Or cette forte inflation n’est même pas expliquée par l’arrivée de la téléphonie illimitée vers les mobiles, Open Mini n’intégrant pas cette offre.

Seul changement notable, la téléphonie illimitée vers les fixes ne se fait plus via le PC mais directement par la Livebox. Cette modification tarifaire risque néanmoins de déplaire à plus d’un. Sachant que la Livebox est donc ici indispensable, et qu’elle implique une location de 3 € par mois, tout comme pour les autres forfaits de l’opérateur.

Le pari réussi de Free

Xavier Niel voulait « dévaloriser la valeur du mobile » afin de toucher directement ses futurs concurrents du secteur mobile. Free ne se lancera dans ce marché qu’en 2012, et les offres quadriplay de ses concurrents, notamment Ideo de Bouygues Télécom, le font particulièrement souffrir. Or Free a vu ses niveaux de recrutement fortement reculer l’an passé. Il fallait donc réagir, et les conséquences de la nouvelle offre de Free sont aujourd’hui évidentes.