Mitterrand : le flop de la carte musique jeune tient à l’ergonomie

Vite, +100 000 132
Marc Rees

Sur les ondes de France Inter ce matin, Frédéric Mitterrand a été invité à se pencher sur le faible succès de la carte musique jeune. « Mécanisme à améliorer, pour l'instant ce qu’on appelle l’ergonomie c'est-à-dire la façon d’avoir une carte reste encore un peu trop compliqué. On est en train d’y travailler. La carte musique marchera... certainement ».

Frédéric Mitterrand n’a pas relevé le chiffre des « 50 000 » cartes écoulées cité dans la question du journaliste d’Inter. Avec l'aide de Paul Da Silva, on sait cependant que ces données sont pour le moins contestables. Lors de la création d’une nouvelle carte, une URL est envoyée à l’internaute pour confirmation. Cette adresse possède un numéro « ID » qui est incrémenté à chaque création.

Le 9 décembre, cet ID mentionnait environ 22 137. Le 10 décembre, plus de 50 064, soit +30 000 en une journée. Il faut dire qu'entre-temps, nous avions contacté la Rue de Valois pour tenter d’avoir une réaction à ce flop.

carte musique jeune
ID = 22137 (9 décembre)
carte musique jeune lien création
ID = 50064 (10 décembre)