Affaire Orange/Mega : « le méchant n'est pas celui qu'on croit »

C'est Super Crapule le méchant, on sait... 117
Nil Sanyas
Outre l’avis du groupe Mega, d’Orange et celui de l’UFC-Que Choisir, nous continuons notre tour d’horizon des sociétés plus ou moins impliquées dans cette histoire. Un opérateur, qui souhaite garder l’anonymat, nous a ainsi livré son expertise et ses sentiments sur ce sujet sensible.

« Si Orange n'est peut-être pas tout blanc dans cette histoire » commente-t-on, « le méchant n'est pas celui qu'on croit ». En effet, pour cet opérateur, « chacun est responsable du dimensionnement du trafic qu'il apporte ».

Or il constate que les sites de MegaUpload et MegaVideo sont bien accessibles et que le téléchargement est très rapide si l’on passe par un VPN. Pour cet opérateur, la conclusion est donc claire : « la saturation est plutôt du côté du fournisseur de connectivité de MU qui, pour des raisons qui lui appartiennent, ne souhaite pas optimiser l'interconnexion avec Orange ou estime que c'est à Orange d'aller chercher le trafic directement chez lui aux États-Unis / Hong-Kong ».

Si la situation est véritablement comme le décrit l’opérateur, cela signifie donc qu’Orange et ses abonnés doivent financer MegaUpload et MegaVideo en quelque sorte. Une situation déjà pointée du doigt dans le passé par de nombreux FAI, notamment au sujet des sites importants comme Google et YouTube.

Au final, alors que les questions sans réponses restent encore nombreuses, la solution est probablement présente dans les mains du fournisseur de transit Cogent. Nous devrions questionner ce dernier dans les heures à venir.

MegaUpload lenteurs Orange message
 
Le fameux pop-up de MegaUpload/MegaVideo vu par certains abonnés Orange la semaine passée