(MàJ) Sapphire se lance dans les cartes mères P67 et X58

Mise à jour :

Sapphire vient de nous informer que la Pure Black X58 sera disponible dès cette fin de semaine chez les revendeurs avec un prix  conseillé de 229 € TTC.

Nous avons également la confirmation que ce modèle ne supportera pas le SLi de NVIDIA.
 
-------------------------

Première diffusion le 12 janvier 2010 à 15h30 :

Sapphire que l'on connait avant tout pour ses cartes graphiques utilisant les GPU d'AMD, va se relancer dans la commercialisation de cartes mères avec chipset Intel sur socket LGA 1155 et 1366. Les dernières cartes du fabricant pour les processeurs de Santa Clara remontent au LGA 775 et employaient un chipset ATI Radeon Xpress 200.

Sapphire profite donc du lancement des processeurs Sandy Bridge pour présenter deux nouvelles cartes mères : La Pure Black P67 et la Pure Black X58 qui seront donc, cette fois, à base de chipset Intel.

Pure Black P67, encore en développement


PureBlack
 (crédit photo : Semi Accurate)
 
La première carte, encore à l'état de prototype, a été montrée lors d'un salon à Taiwan. Très peu d'informations ont été divulguées pour le moment, mais notons qu'une puce Lucid Hydra est intégrée entre les deux premiers ports PCIe 2.0 x16 ce qui indique qu'elle supportera le CrossfireX d'AMD et le SLi de NVIDIA... mais aussi le mélange des deux.

Pour le reste , elle devrait profiter des caractéristiques du chipset P67, c'est-à-dire deux ports S-ATA 6 Gbps, quatre ports S-ATA 3 Gbps. Nous reviendrons sur ce modèle plus en détails lorsque nous aurons des informations complémentaires.

Pure Black X58 : sobriété avant tout

 
PureBlackConcernant la Pure black X58, Saphhire signe ici une carte très classique sur un PCB noir. Au niveau des caractéristiques, outre le support des processeurs Intel Core i7 de la série 900, nous retrouvons donc six emplacements mémoire supportant jusqu'à 24 Go de DDR3 @ 1066 MHz.

L'imposant dissipateur qui recouvre les MOSFETs et le Northbridge donne un look agressif, mais au vu de sa hauteur, cela risque de rendre incompatibles beaucoup de systèmes de refroidissements. Quant au radiateur du Southbrigde, il abore fièrement la référence de la carte.

PureBlackNous avons quatre ports PCIe 2.0 x16, les trois premiers sont issus du X58 et sont câblés en x16/x8/x8 quant au dernier port, il est extrait de l'ICH10R et supporte seulement quatre lignes. Enfin, un port PCI est disponible.

Sapphire a ajouté les classiques boutons que nous retrouvons sur la plupart des cartes mère moyenne et haut de gamme, à savoir : un bouton Power, un Reset , un Clear CMOS. Le tout est accompagné d'un afficheur de debug.

Au niveau du stockage, nous avons cinq ports S-ATA 3 Gbps et deux en S-ATA 6 Gbps. Un bon vieux port IDE est aussi de la partie et pour compléter la panoplie nous avons un port eSATA à l'arrière.

Continuons sur les entrées et sorties, nous avons huit ports USB 2.0, deux ports USB 3.0, un port réseau Gigabit, un port Firewire, deux sorties audio numériques dont une optique et enfin les prises jacks analogiques. La seule originalité de cette carte vient ainsi de la présence du Bluetooth 2.1 + EDR.   

Un support CrossfireX mais pas de SLI ?

Si le CrossfireX est bien evidemment de la partie, Sapphire ne mentionne nulle part le support du SLi qui est pourtant possible sur le X58. Serait-ce une volonté de la marque de garder un brin de fidélité à AMD ou refuse-t-elle de payer une licence auprès de NVIDIA ?
 
Le constructeur n'a communiqué aucune date de disponibilité, ni de prix. En attendant, nos confrères de Tweaktown ont eu l'occasion de tester cette Pure Black X58.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !