CES 2011 : Microsoft présente sa technologie tactile Surface 2

Les tables, c'est démodé 20
Vincent Hermann
Lorsque Microsoft a lancé sur le marché, en novembre 2008, sa table tactile Surface, beaucoup ont été surpris par la taille de l’engin. Car Surface est une grande table basse bardée de capteurs et de caméras reproduisant une sensation tactile multipoint prenant en charge jusqu’à plusieurs dizaines de points de pression. L‘éditeur a dévoilé durant le CES la version 2 de sa technologie, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle a progressé.

surface
Surface 1

On ne trouvera plus désormais dans Surface 2 un ensemble de caméras infrarouges ainsi que l'éclairage allant avec. Cet éclairage permet de mettre en évidence les objets s’approchant de la surface pour les caméras. L’affichage se faisait en niveaux de gris mais était suffisant non seulement pour reconnaître les formes mais également, et surtout, pour gérer plusieurs points de pression. Une certaine reconnaissance des objets était aussi de la partie, le Bluetooth donnant des capacités intéressantes à l’ensemble.

Surface 2 ne se présente plus vraiment comme une table, car l’épaisseur a été réduite de manière drastique. Les caméras infrarouges sont en effet parties et ont été remplacées par une technologie nommée PixelSense. En fait, un grand nombre de capteurs infrarouges est intégré dans la dalle, chaque pixel de cette dernière pouvant agir comme une minuscule caméra infrarouge.

surface

La photo ci-dessus montre un exemple de ce qu’il est possible de faire. En quoi est-ce intéressant ? Tout simplement parce que la précision est tout d’abord beaucoup plus élevée que précédemment, mais surtout Surface peut reconnaître des objets inertes qui n’offrent pas la conductivité électrique nécessaire à un écran tactile normal.

En outre, Surface 2 va viser cette fois le "grand public", ce qui n’était pas vraiment le cas de la première version. La première version pouvait être achetée par les entreprises pour environ 10 000 euros. Microsoft a travaillé cette fois avec Samsung qui commercialisera, plus tard dans l’année, le SUR40, qui n’est autre qu’un Surface 2 de 40 pouces. 23 pays seront concernés, dont la France, et le tarif annoncé est de 7600 dollars.

Cela reste évidemment cher pour le grand public, mais la bête présente des caractéristiques techniques spécifiques. La résolution est bien supérieure à la version 1, puisque l’on passe à du Full HD (1920 x 1080). En outre, le SUR40 embarque un Athlon X2 2,9 GHz, épaulé par une Radeon HD 6700M (DX11). Plusieurs partenaires ont annoncé vouloir acheter des SUR40 pour leur activité commerciale : Dassault Aviation, Fujifilm, Red Bull, la Royal Bank of Canada, ainsi que la chaîne d’hôtels Sheraton. Microsoft précise également que les SUR40 se retrouveront prochainement dans ses propres boutiques.


Source des images : Betanews