Bilan 2010 des OS : forte progression de Windows 7 et iOS

Sans grandes surprises 245
Nil Sanyas
En attendant des chiffres officiels récents, les parts de marché de Windows 7 nous sont indiquées par des sites spécialisés. Net Applications vient ainsi de publier son bilan du mois de décembre 2010, et si Windows XP domine toujours largement les débats avec 56,72 % de part d’utilisation (PU), Windows 7 continue sa marche en avant avec une PU de 20,87 %.

Les évolutions des PU des systèmes d’exploitation et la progression de Windows 7 en un an sont d’ailleurs très importantes, preuve que le marché est loin d’être statique, comme le prouve notre tableau maison :

Windows Mac Linux iOS 2010 evolutions

Plusieurs chiffres sortent du lot. Windows 7 a ainsi quasiment triplé sa part d’utilisation (+175 %), principalement aux dépens des autres Windows, XP chutant lourdement (-9,43 points). Windows Vista a néanmoins perdu un tiers de ses parts de marché (-30,68 %). Sa fin est proche.

L’autre donnée importante concerne Apple. Si la migration vers la dernière version de Mac OS X est très rapide, on notera surtout la montée en puissance incroyable d’iOS (+186 %), bien entendu tirée par les excellentes ventes des iPhone, des iPad et des iPod Touch. Sa progression est telle que le système de la Pomme a largement surpassé Linux, alors qu’il était deux fois moins important en janvier.

Windows Mac Linux iOS Android PDM décembre 2010

Concernant les familles des OS, Windows domine toujours les débats avec en décembre dernier 90,29 % de parts d’utilisation, loin devant Mac OS (5,02 %), iOS (1,69 %), Linux (0,96 %), Java ME (0,91 %), Android (0,40 %), Symbian (0,28 %) et BlackBerry OS (0,13 %). En janvier dernier, ces données étaient quasi similaires, hormis au sujet de Windows (92 %), Java ME (0,59 %), iOS (0,59 %), Android (0,06 %), Symbian (0,24 %) et BlackBerry (0,03 %). La croissance d’Android est d’ailleurs impressionnante, et ses parts de marché devront être suivies de près, notamment avec l’explosion des tablettes tactiles basées sur cet OS.

Enfin, notons que ces chiffres publiés par Net Applications sont légèrement différents de ceux mis en ligne le mois dernier par StatCounter. L’esprit est cependant le même : Windows 7 grimpe en flèche au détriment de Windows XP et Vista, ce qui n’est guère étonnant.