Skype revient sur les origines précises de sa panne

Le PDG de Skype avait promis plus tôt dans la semaine que des explications supplémentaires seraient données au sujet de la panne qui a frappé l’ensemble du réseau. Chose promise, chose due.

skypeL’origine du souci réside dans la version 5.0.0.0152 du client de VoIP pour Windows. Certains ont pu remarquer qu’une mise à jour est disponible depuis hier. Estampillée 5.0.0.0156, elle résout justement ce problème. Ce bug a empêché la diffusion des messages hors-ligne, alors qu’au même moment, les serveurs de Skype responsables du stockage de ces messages connaissaient une surcharge importante.

Via les mises à jour automatiques de Skype, la moitié des utilisateurs Windows possédaient la version incriminée. Dans 40 % des cas, pour ces utilisateurs, l’application a planté. Malheureusement, du fait du nombre important d’utilisateurs Windows, ces plantages ont fait crasher du même coup de 25 à 30 % des fameux supernoeuds dont nous avions parlés cette semaine.

Le reste a fonctionné par effet boule de neige : les utilisateurs dont le logiciel avait planté l’ont redémarré. Le client a alors contacté les supernoeuds qui étaient encore actifs, provoquant par ricochet un effet de surcharge sur ces derniers. Victimes d’un trafic 100 fois plus élevé qu’à l’accoutumée, ils ont rendu l’âme à leur tour, ou ont continué à fonctionner, mais de manière très ralentie.

La situation est maintenant rétablie, et Skype a joué la transparence en communiquant abondamment sur le sujet et en offrant des crédits de communication aux clients abonnés.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !