« D’anciens opposants à l’Hadopi » au sein des Labs

Dixit Le Figaro 52
Marc Rees
Selon le Figaro, les « labs » d’Hadopi seront composés « d'anciens opposants à l'Hadopi ». Une annonce qui satisfait Éric Walter, pour qui ceux-ci « ont compris que l'on devait travailler ensemble, car les questions du numérique sont devant nous »...

hadopi labs lab laboratoire filtrage DPI

L’expression « d’anciens opposants », sous la plume du Figaro, laisse donc entendre que ces personnes ne le sont plus et ont accepté d’oublier leur position. Contrairement donc à ceux qui n’ont pas accepté ou voulu intégrer l’Hadopi malgré le budget de 1 à 2 millions d’euros alloués à ces cinq cellules...

On devrait connaître le noms de ces ex-opposants dans les prochaines semaines...