i-Dispo : vers la vraie prise de rendez-vous universelle ?

À l’heure où l’informatique a déjà révolutionné la gestion du quotidien sur certains aspects, certains développeurs se sont interrogés : pourquoi la gestion du temps et des activités est-elle encore si complexe et éclatée ? Prendre un rendez-vous chez un médecin, réserver un restaurant, trouver un garage pour une réparation de sa voiture : la recherche des numéros est toujours la première étape, puis la prise de contact s’établit et on vérifie enfin qu’un accord est possible. Mais quand la recherche intègre plusieurs critères, la situation se complique : comment trouver rapidement le restaurant le plus proche et dans lequel il reste une table de libre ?

Pitch iDispo-Ballmer-Niel-Simoncini- Oct 7th from ABaritault on Vimeo.


 Et voici comment on en arrive à un projet français qui sera lancé le mois prochain : i-Dispo. Il s’agit à la fois d’une application et d’une plateforme. Le but ? Proposer un service universel de gestion du temps et des disponibilités. Présomptueux ? Pas vraiment : au sein de ce service, les professionnels vont pouvoir déclarer une certaine somme d’informations, tandis que les utilisateurs pourront interagir avec elles.

La question posée à la fin de l’introduction ressert ici d’exemple : i-Dispo peut être utilisé pour chercher d’une seule traite le restaurant le plus proche et dans lequel il reste une table de libre. Dans le meilleur des cas, si la fiche du restaurant est complète, on trouve l’adresse, un lien pour visualiser le plan et donc l’itinéraire, les avis et critiques d’autres personnes, mais des éléments beaucoup moins courants, tels que la carte et surtout la possibilité de réserver depuis son téléphone.

C’est là toute la différence avec les applications de recherches actuelles : on agit directement sur le service proposé par le professionnel. Et par « professionnel » on entend bien tous les corps de métiers qui proposent une activité liée aux rendez-vous. À ce jour, 10 000 commerçants et médecins participent au lancement d’i-Dispo, un chiffre qui devrait croître régulièrement. En outre, les données des Pages Jaunes et du 118 218 devraient être présentes.

i-Dispo vise l’universalité en s’ouvrant à un maximum de possibilités. Le service en lui-même réside sur la plateforme Windows Azure de Microsoft, mais l’application est prévue pour sept systèmes mobiles, dont Windows Phone 7, iOS, Android ou encore Blackberry. Si l’application n’est pas disponible sur votre téléphone, une version web permettra quand même d’accéder à i-Dispo.

Du côté des professionnels, le seul critère sera de posséder un service d’agenda distant. Ce peut être celui de Gmail, Hotmail, un calendrier Exchange, Yahoo!, Notes, etc. Ceux qui le souhaitent pourront même réaliser une intégration avec un CRM (gestion des relations clients). L’utilisateur ne paiera rien, c’est au commerçant de le faire : quelques centimes pour chaque réservation ou prise de rendez-vous effective. Avec ce modèle, 40 millions d’euros de chiffre d’affaires sont attendus dès la première année de mise en service.

On devrait en apprendre bien davantage le mois prochain lors du lancement du service et des applications. 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !