Twitter vaut aujourd'hui 3,7 milliards de dollars

Tout ça grâce aux Tweets de twitter.com/reesmarc 13
Nil Sanyas
Révélée par All Things Digital, l’information a été rapidement confirmée par un porte-parole officiel de la société : Twitter a levé 200 millions de dollars, valorisant l’entreprise à la modeste somme de 3,7 milliards de dollars.

Twitter whaleAprès Facebook et sa valorisation de 33 milliards de dollars, nous avons donc Twitter et ses 3,7 milliards de dollars. Les 200 millions de dollars – soit environ 5 % de la société – ont pour source le fonds de capital-risque Kleiner Perkins Caufield Byers, ainsi que d’autres investisseurs déjà impliqués dans Twitter auparavant.

En pleine mutation, Twitter a d’ailleurs intégré deux nouveaux membres dans son conseil d'administration, à savoir Mike McCue, le patron de FlipBoard (à l’origine d’une application iPad d’un nouveau genre) et David Rosenblatt, le patron de DoubleClick, que l’on ne présente plus.

Rappelons qu’en octobre dernier, Evan Williams, le fondateur de Twitter, a quitté son poste, ne se sentant plus de taille pour gérer la croissance de sa propre société. Son remplaçant fût nommé par Williams lui-même, à savoir Dick Costolo, ancien patron de Feedburner (service gratuit de gestion de flux RSS, racheté par Google il y a trois ans pour 100 millions de dollars), et directeur d'exploitation de Twitter depuis 2009.

Il faut dire que le nombre d’inscrits sur Twitter ne cesse d’augmenter, et la société est passée en un rien de temps d’une petite entreprise de taille familiale à une véritable PME en voie de devenir une très grande entreprise à ce rythme.

Aujourd’hui, Twitter compte 350 employés contre 130 l’an passé, et le nombre de nouveaux inscrits a augmenté de 100 millions lors des douze derniers mois. Signe que Twitter avance à grands pas, sa partie Business ne cesse de se développer, notamment du côté de la publicité.

À l’instar de Facebook, Twitter n’est toujours pas rentré en bourse. Mais de nombreux investisseurs ne désespèrent pas de voir ces deux sociétés intégrer ce monde tôt ou tard. Reste à savoir s’il ne s’agit pas d’une nouvelle bulle Internet, et si ces deux sociétés rejoindront Google (189 milliards de dollars), dont la valorisation boursière est l’une des plus fortes du secteur informatique (et du monde), derrière Apple (294 Mds $) et Microsoft (238 Mds $), et devant IBM (180 Mds $).