Les lecteurs de livres électroniques ne sont pas morts

Les lecteurs de livres électroniques, les liseuses, arriveront-ils à survivre aux nouvelles tablettes tactiles, pourtant bien moins agréables à la lecture ? Pour le moment, la réponse est plutôt positive à en croire Gartner, qui annonce que 6,6 millions d’entre eux s’écouleront cette année, contre 3,6 millions en 2009, soit une hausse de 80 %.

Nook Barnes Noble WiFiEt les ventes en 2011 devraient continuer de croître fortement pour atteindre 11 millions d’unités environ, soit un peu moins de 70 % d’augmentation. Les produits fabriqués par Amazon, Sony, Bookeen, la Fnac, Barnes & Noble (et plus tard par ASUS et Acer) se vendront donc comme des petits pains l’an prochain selon les prédictions de Gartner, et les tablettes tactiles ne cannibaliseront donc pas le marché.

Amazon, avec son Kindle, devrait sans aucun doute dominer les débats. À l’heure actuelle, la liseuse du géant du Web représente entre 45 et 50 % des ventes. Il faut dire qu’Amazon domine encore les débats outre-Atlantique. Or, l’Amérique du Nord représente environ 2 ventes de lecteurs d’ebooks sur 3 dans le monde, soit près de 4 millions d’unités en 2010. Gartner pense d’ailleurs que cette partie du continent américain devrait rester un marché important pour les liseuses pendant encore au moins quatre ans.

Grâce aux récentes baisses de prix – sous les 200 $, voire sous les 150 $ – ce type de produit commence donc à se démocratiser, et l’arrivée prochaine de machines sous les 99 $/€ ne fera que conforter leurs ventes. La différence de prix avec les tablettes tactiles, sans parler du confort de lecture, devrait terminer de convaincre les consommateurs. Tout du moins ceux n’étant pas réfractaires à lire sur autre chose que du papier, cela va sans dire.

Ultras légères et dotées d’une autonomie très importante, les liseuses permettent de stocker plusieurs centaines voire milliers de livres, d’écouter de la musique et de lire certains quotidiens. Restaient encore quelques défauts : un prix trop élevé, une visibilité trop faible dans les enseignes et un choix de livres restreint. Petit à petit, ces défauts commencent à s’estomper.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !