Windows 8 : installation et utilisation via une clef USB

Comment installer Windows 8 depuis une clef USB

Finissons ce dossier par un rappel concernant l'installation de Windows 8 depuis une clef USB. En effet, distribué sous forme d'ISO ou de DVD, il est souvent plus simple de passer par un tel périphérique accessible en écriture, notamment pour les machines dépourvues de lecteur optique, ce qui est de plus en plus courant, ou pour personnaliser la procédure.

Installer Windows depuis une clef USB : c'est assez simple depuis Vista

Pour rappel, depuis Windows Vista, cela n'a rien de compliqué puisqu'il suffit de décompresser l'ISO (avec 7-zip par exemple) sur votre clef USB pour que celle-ci devienne une clef d'installation. Certaines n'étant pas bootable, il fallait auparavant exploiter l'outil Diskpart pour corriger cela, comme nous l'évoquions dans ce dossier.

 

Heureusement, avec Windows 7, Microsoft a mis en ligne un outil permettant d'automatiser cela, et celui-ci fonctionne aussi avec Windows 8, sans le moindre souci. 

 

Windows ISO USB Tool 

Installation de Windows 8 : des astuces qui peuvent vous simplifier la vie

Comme nous l'évoquions via cette astuce, vous avez aussi la possibilité de rentrer directement votre licence pour ne pas avoir à la taper, via un simple fichier texte. Attention, cela n'est pas nécessaire avec la version Entreprise de Windows 8 qui exploite un système d'activation légèrement différent, et qui ne demande pas de clef à l'installation.

 

Ce comportement peut d'ailleurs être reproduit avec les éditions standard ou Pro, comme nous l'évoquions dans cette seconde astuce. Là encore, créer un simple fichier suffit.

Windows To Go dans la pratique

Une fois votre disque créé, il vous suffit donc de le connecter à n'importe quelle machine et de booter dessus. Attention néanmoins, Microsoft précise que cela ne fonctionnera pas sur les produits Apple (nous ne l'avons pas vérifié), ni sur les produits qui ne disposent pas d'une architecture adaptée (une version 64 bits sur un CPU 32 bits, processeur ARM...).

Windows en live sur quasiment n'importe quelle machine... 

Ceci peut se faire en USB 2.0 ou 3.0, sans préférence, mais pas sans incidence sur les performances. D'après nos essais, c'est néanmoins la capacité de votre périphérique à gérer les accès à de petits fichiers qui est important, pour la réactivité de l'ensemble.

 

La toute première fois, vous devrez accepter le contrat de licence, puis paramétrer Windows 8 comme sur n'importe quel PC. Cela ne sera plus nécessaire ensuite. Nous vous conseillons vivement d'utiliser un nom de machine et une personnalisation des couleurs et du fond d'écran spécifique, afin de reconnaître votre session Windows To Go du premier coup d'oeil.

 

windows8

 

Le premier démarrage sur une nouvelle machine sera pour sa part toujours un peu plus long que les suivants, la liste des périphériques du système devant être modifiée et les pilotes nécessaires mis en place. Néanmoins, cela ne dure en général qu'une minute ou deux, selon nos essais.

... avec tout de même quelques limitations

Ceux qui disposent de périphériques complémentaires qui nécessitent des pilotes spécifiques pourront le faire, c'était notamment le cas pour certaines de nos machines équipées d'un SSD en PCI Express. Pour les cartes graphiques aussi, vous pouvez faire le choix d'installer le pilote le plus récent plutôt que de laisser Windows le gérer. Attention néanmoins, le panneau de contrôle d'AMD affiche une alerte à chaque démarrage si aucune carte graphique de la marque n'est trouvée, par exemple.

 

Car vous pourrez effectivement profiter de l'ensemble de vos composants comme bon vous semble. Nous avons ainsi pu jouer à World of Warcraft sans problème et sans que nous ne remarquions de perte de performance sur une machine à base d'A10-5800K et de 8 Go de DDR3.

 

Comme nous l'indiquions précédemment, quelques limitations sont néanmoins au rendez-vous. L'hibernation, qui écrit des fichiers temporaires sur le disque principal est désactivée pour éviter tout problème, vous pourrez néanmoins effectuer une mise en veille standard. 

Vos disques internes désactivés par défaut, réactivables assez facilement

Par défaut, les disques internes de la machine seront aussi désactivés pour éviter tout transfert involontaire de données. Vous pourrez néanmoins les réactiver d'un simple clic depuis le panneau de gestion de l'ordinateur (Ordinateur > Gérer).

 

Windows To Go

 

Au sein de l'espace de gestion des disques, ils seront en effet indiqués comme hors ligne, il vous suffira alors d'effectuer un clic droit et de demander à les remettre en ligne pour qu'ils apparaissent. Notez que l'inverse est aussi vrai. Si vous connectez votre périphérique Windows To Go sous un Windows déjà lancé, rien ne se passera.

Windows To Go : la phase de création

Comme nous l'évoquions précédemment, Windows To Go n'est disponible que sur la version Entreprise de Windows 8. Il vous faut donc disposer d'un tel système d'exploitation d'installé pour pouvoir créer un périphérique USB contenant une version portable. De plus, il vous faudra le fichier VIM, présent sur le DVD ou la clef USB d'installation, celui-ci servant de base pour le contenu de votre Windows Live

 

Windows To Go

 

Pour lancer la procédure, rendez-vous dans le panneau de configuration (Touche Windows + I, puis Entrée). Dans le champ de recherche, tapez Windows To Go, vous verrez alors une option se présenter à vous. Une fois celle-ci lancée, elle listera les périphériques de stockage reliés en USB à votre machine.

 

Windows To Go Windows To Go

 

Dans les captures ci-dessus, vous noterez la présence d'une clef USB SanDisk de 8 Go : celle-ci contient les fichiers d'installation de Windows 8 Entreprise. Avec une clef de moins de 32 Go, nous avons droit à une erreur, mais avec un disque dur connecté en USB 2.0 ou 3.0, cela fonctionne.

Microsoft permissif pour les périphériques USB avec Windows To Go : tant mieux

C'était d'ailleurs le cas avec le Mini Station Thunderbolt de 500 Go signé Buffalo que nous avons utilisé lors de cet essai, connecté en USB 3.0. 

 

MiniStation Thunderbolt 500 Buffalo MiniStation Thunderbolt 500 Buffalo

 

En effet, sans le moindre test de performance, Windows 8 valide la création de la version portable, en nous prévenant néanmoins que « Les performances de Windows peuvent se trouver affectées si vous utilisez ce lecteur. Pour de meilleurs résultats, utilisez un lecteur USB 3.0 certifié Windows To Go ».

 

Comme nous l'évoquions précédemment, Microsoft a lancé un programme de certification permettant aux constructeurs de mettre en avant des produits qui disposent de performances suffisantes, notamment pour ce qui est du traitement des petits fichiers ou de fonctionnalités telles que le TRIM pour les SSD.

 

On appréciera néanmoins que le fonctionnement soit relativement permissif, permettant à chacun d'utiliser n'importe quel périphérique ou presque, et de juger ensuite si les performances sont, ou non, suffisantes.

 

Windows To Go

 

Une fois votre lecteur sélectionné, vous devrez indiquer où se trouve le fichier VIM contenant les données nécessaires à la création de votre système portable. Si la clef USB ou le DVD d'Installation de Windows sont insérés, l'application le trouvera tout seul, mais vous aurez aussi la possibilité d'indiquer un fichier vous même.

 

Pour ceux qui exploitent une installation personnalisée via l'ADK, sachez que celle-ci pourra être utilisée et ne devrait pas poser de problème.

Le chiffrement Bitlocker pourra être utilisé, via un mot de passe

Vous pourrez ensuite préciser un mot de passe pour le chiffrement Bitlocker et passer à la phase de copie. Durant celle-ci, votre périphérique USB sera bien entendu entièrement formaté, et la durée dépendra de la rapidité de vos composants. Dans notre cas, cela a duré 6-7 minutes environ.

 

Windows To Go Windows To Go

 

Windows vous proposera ensuite de choisir si vous voulez désormais booter directement sur ce périphérique USB ou non. Vous pourrez bien entendu modifier ce paramètre plus tard dans le panneau de configuration ou tout simplement choisir dans votre BIOS / UEFI sur quel périphérique vous souhaitez démarrer, ce qui nous semble préférable.

 

Sachez enfin que 15 Go environ seront occupés par ce Windows 8 portable.

Windows To Go : un peu de théorie

Il y a quelques années, nous avions publié un dossier permettant aux utilisateurs de créer des clefs USB afin d'installer Windows, de dépanner leur PC, ou même d'utiliser une version portable de certaines distributions Linux. Certains nous demandaient alors comment profiter de cette possibilité avec l'OS de Microsoft, ce qui était alors impossible ou presque. Il aura en effet fallu attendre Windows 8 pour que cela soit officiellement proposé via la fonctionnalité Windows To Go que nous avons décidé d'étudier aujourd'hui.

 

En effet, la procédure d'installation de Windows ne reconnait pas les périphériques de stockage en USB, empêchant ainsi d'y placer votre système pour en profiter de manière portable. Cela pouvait être d'autant plus problématique avec les versions antérieures à Windows Vista / 7 que les changements de composants pouvaient parfois poser des soucis une fois la machine redémarrée.

Windows en live sur une clef USB... mais uniquement pour la version Entreprise

Certains avaient néanmoins trouvé quelques parades, mais ce n'était pas la panacée puisque le système d'exploitation de Microsoft n'a jamais été pensé pour être utilisé de manière « portable », jusqu'à maintenant. En effet, avec Windows 8 arrive la fonctionnalité Windows To Go qui change la donne.

 

Mais autant vous le dire tout de suite : celle-ci n'est destinée qu'à la version la plus complète, l'Entreprise. Même la Pro ne pourra pas en profiter, et son utilisation devrait ainsi se limiter à certains utilisateurs, ce que l'on ne pourra que regretter, tant son usage pourrait être utile à tous. En effet, disposer d'un système exploitable à l'identique sur n'importe quelle machine, que ce soit chez des amis, sur une machine de prêt... peut avoir des avantages non négligeables.

 

Windows To Go

 

Quoi qu'il en soit, son utilisation ne sera pas sans imposer certaines limitations. En effet, afin d'assurer la cohérence d'un fonctionnement sur un périphérique amovible, certaines fonctionnalités sont désactivées sur le système comme les fonctionnalités de mise en veille prolongée (hibernation). Il en sera de même pour l'environnement de récupération, la réinitialisation rapide ou le module TPM.

 

Ceux qui désirent chiffrer leurs données pourront néanmoins le faire, mais cela se fera avec un mot de passe comme nous le verrons plus loin.

Windows To Go : une histoire de certification moins complexe qu'il n'y parait

Le périphérique USB à utiliser ne pourra pas non plus être n'importe lequel. Comme vous vous en doutez, il faudra un certain débit et une certaine réactivité (notamment sur les données de petite taille, le support du TRIM pour les SSD...) pour disposer d'un système rapide. Un SSD ou une clef performante en USB 3.0 sera donc la solution parfaite.

 

Dans un premier temps, nous avons été assez effrayés par le documentation de Microsoft, qui comporte l'indication suivante :

 

Windows To Go

 

Ainsi, utiliser un périphérique non certifié ne serait pas supporté. Dans la pratique, il n'en est rien comme nous le verrons un peu plus loin, et quasiment aucune vérification ne sera effectué afin de savoir si votre clef USB ou votre disque dur externe est apte à faire fonctionner Windows To Go ou non. Notez qu'un minimum de 32 Go sera par contre nécessaire.

 

Bien entendu, il sera aussi plus simple d'acheter un produit certifié Windows To Go, mais ceux-ci sont quasiment inexistants sur le marché, à l'exception du My Passeport Enterprise de Western Digital de 500 Go (119,90 € livré). Il y a aussi fort à parier qu'ils seront un peu plus chers que la moyenne, les constructeurs profitant de cette certification, qui s'adresse à un public de professionnels, qui ne regarde pas toujours à la dépense.

 

Mais assez parlé, passons à la pratique.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !