Kinomap : intégrer sur son site des cartes et vidéos géolocalisées

Terre, air; mer 12
Marc Rees
L’équipe de Kinomap vient de nous annoncer une étape importante dans l’évolution de son service : l’ajout d’un player « embedded ». Ce lecteur permet ainsi d’intégrer ses cartes interactives partout où on le souhaite : Facebook, Twitter, son blog, ou n’importe quel site.

Ce super « Street View » est un service en ligne gratuit qui sait relier Google Maps à n'importe quelle vidéo d'un trajet, sur terre, air ou mer. Pour l’exploiter, il suffit de disposer d'une caméra (caméscope, smartphone, APN, webcam, etc.) et d'un datalogger (GPS sauvegardant votre trajet avec précision).

mash up konimap google maps geolocalisation

Lors de la mise en ligne des vidéos, on peut alors synchroniser et coupler l’un et l’autre de ces flux. La plateforme est disponible en applications Android mais aussi iPhone (depuis quelque temps) pour publier directement sur le site votre parcours en vidéo. « Lancez l'enregistrement de votre vidéo et, automatiquement, votre position géographique est enregistrée seconde par seconde. En quelques clics, vous envoyez ensuite votre vidéo sur le site Internet pour la partager avec le monde entier. » (un exemple, dans une montagne russe)

Les vidéos géolocalisées intégrables sur n'importe quel site

« Techniquement, toute vidéo géolocalisée disponible sur le site http://www.kinomap.com peut être intégrée via un morceau de code de type « embed » Flash, en cliquant sur « Partager/Share=>Embed ». La particularité, c’est évidemment que ce lecteur affiche la carte géographique en plus de la vidéo et que l’icône se déplace le long du tracé au rythme de la vidéo. Une des fonctionnalités qui a fait le succès de Kinomap est là également : un clic sur n’importe quelle partie du tracé repositionne automatiquement le flux vidéo au bon endroit » explique la plateforme de vidéos géolocalisées, lancée fin 2009 par la société française ExcelLance.





Plusieurs variables d'intégration

La fonctionnalité permet alors de jouer sur un grand nombre de variables avait d’ajuster l’intégration selon ses choix. L’utilisateur peut jouer sur plusieurs leviers : « La carte peut être positionnée à droite, à gauche, en bas ou en haut et occuper un espace paramétrable. La dimension, les unités, la langue, la présence ou non du tableau de bord sont également modifiables via l’outil de génération du code embed ».

Le mash-up peut ainsi être superposé pour augmenter la taille de visualisation de chaque élément. On peut plus facilement cliquer sur le trajet en rouge pour faire avancer la vidéo au point désiré  :


L’équipe de développeurs qui œuvre sur ce service en ligne mise sur la forte convergence qui devrait trouver son public pour ceux qui aiment par exemple partager en temps réel des expériences : « un utilisateur de l’application gratuite sur mobile Kinomap Maker (iPhone, Android) peut filmer sa vidéo géolocalisée, la mettre en ligne, et l’afficher sur son blog »