Facebook dévoile son tout nouveau système de messagerie (màj)

Tuer Gmail n'était finalement pas le but 150
Vincent Hermann
Plusieurs d’entre vous nous ont envoyé des emails pour nous avertir que les nouveaux comptes de courrier électronique Facebook commençaient à être activés. Nicolas nous a ainsi envoyés une capture de la nouvelle interface :

facebook email

Il indique également disposer d’invitations à envoyer à des amis, afin que ces derniers soient sélectionnés lors d’un prochain lot de migration.

Pour ceux qui se demandent encore ce que permet le nouveau système de comptes Facebook, une page résume les fonctionnalités :

facebook email



Publication du 16 novembre 2010

L’évènement était prévu, et il a eu lieu : Facebook a dévoilé son tout nouveau système de messagerie, qui portait jusque-là le nom de code Titan. Il ne s’agit pas exactement de ce que les rumeurs appelaient un « tueur de Gmail », mais bien un nouveau centre de messagerie pour le réseau social. Les adresses email de type Facebook.com seront présentes, mais optionnelles


facebook

Actuellement, ce centre n’est pas adapté à un vaste volume de messages, a expliqué Mark Zuckerberg. Le discours rappelle celui de la Document Foundation qui souhaite replacer le contenu en avant : l’outil doit se faire oublier. Le concept central ? L’échange de messages en lui-même ne doit pas connaître d’interruption, et se doit de suivre les conditions d’utilisation imposées par la personne.

Un cas pratique

Donnons un exemple des nouveautés annoncées. Vous envoyez un message sur Facebook à l’un de vos contacts. S’il est devant l’écran, il le reçoit immédiatement. Mais s’il est en déplacement, il pourra indiquer au service de faire suivre le reste de la conversation selon plusieurs canaux, par SMS ou par courrier électronique. Dans tous les cas, l’historique de la conversation tiendra compte de ces choix et enregistrera tous les messages, qu’ils aient été envoyés ou reçus, et quelle que soit la méthode choisie.

facebook

La boîte de réception reprendra le classement des contacts et triera le courrier en fonction de trois critères principaux :
  • Les messages des amis, et ceux des amis des amis iront dans la boîte de réception proprement dite
  • Les messages des expéditeurs inconnus iront dans « Autres »
  • Le Spam sera caché par défaut
De même, au sein de la boîte de réception, les messages des amis seront mis en avant, et ce pour bien marquer la différence avec d’autres types d’expéditeurs qui auraient été approuvés. Zuckerberg a ainsi expliqué qu’il ne serait pas normal qu’un message provenant d’un proche se retrouve coincé entre deux factures.

Au sujet de la fameuse adresse email

Concernant l’adresse email elle-même, elle n’est pas obligatoire. Le système est sur invitation uniquement pour l’instant, mais l’utilisateur n’est pas forcé de prendre une adresse de type @facebook.com. Notons que Facebook a d’ailleurs acheté le domaine « fb.com » qui servira en interne pour les employés, les adresses @facebook.com étant réservées aux utilisateurs. Le nom figurant avant le symbole @ sera celui du compte, disponible sur www.facebook.com/xyz. Si l'utilisateur ne souhaite pas utiliser cette adresse, il pourra en configurer une autre, externe, pour le suivi de ses messages.

Le lien privilégié qui existait avec Microsoft va prendre également tout son sens. Le système de messagerie permettra en effet d’envoyer et recevoir des documents Office, et la suite en ligne des Web Apps sera pleinement intégrée. Cela signifie qu’un document Word, Excel ou PowerPoint pourra être lu directement dans la Web App associée. Cela devrait garantir une visualisation sans problème, l’utilisateur ayant de toute manière la possibilité d’enregistrer le document sur le disque dur. À noter en outre que les utilisateurs en possédant un pourront utiliser leur compte SkyDrive pour l’utiliser comme stockage supplémentaire.

facebook web apps 

facebook web apps  

Le nouveau système de messagerie n’est pas en place actuellement, et il arrivera progressivement dans les mois qui viennent. D’ici là, et si le sujet vous intéresse, il est possible de demander une invitation. L’application mobile sera également mise à jour dans un futur proche.