Kinect déjà détourné : 2000 dollars de récompense pour un pilote

Appelez-moi Johnny 5 178
Vincent Hermann
La Wii aura marqué les esprits en ne se focalisant pas sur la puissance et l’apparence des jeux, mais en offrant un nouveau moyen de les contrôler. Utiliser le corps et le mouvement des mains et des bras pour faire courir et sauter son petit personnage à l’écran : une idée qui a assuré le succès de la console. Sony et Microsoft sont arrivés plus tard sur le marché, respectivement avec le PlayStation move et le Kinect. Ce dernier est un peu plus particulier, à tel point qu’un concours avait été organisé pour le faire fonctionner ailleurs que sur la Xbox 360. Et c’est désormais chose faite.

kinect 

Le Kinect peut être considéré comme une webcam très améliorée. On y trouve notamment ainsi par exemple un émetteur infrarouge pour suivre le mouvement du jeu. Le Kinect se relie à la Xbox 360 via une prise USB standard et sert de contrôleur alternatif pour les jeux qui ont été créés pour en tirer parti. Il n’en fallait pas plus pour lancer un concours sur le sujet.

Le but du concours était simple : faire fonctionner le Kinect avec autre chose que la console de Microsoft. Cette petite compétition était organisée par Adafruit Industries, qui promettait 2000 dollars à la personne ou au groupe qui parviendrait au résultat escompté, et surtout à la création d'un pilote open source. Parviendrait, parce que le concours a déjà été gagné et ce, trois jours seulement après le début de la commercialisation aux États-Unis.


Cette courte vidéo a été postée sur YouTube pour montrer comment un petit logiciel de test baptisé NUIMonitor Test (NUI pour Natural User Interface) réagit au positionnement du Kinect quand il bouge. Phillip Torrone, du magazine Make et l’un des « investisseurs » du concours, a indiqué que le Kinect est un matériel incroyable qui ne devrait pas être verrouillé uniquement sur la Xbox 360. Son potentiel devrait donc être exploité ailleurs. Le problème, c’est que c’est très certainement ce que compte faire Microsoft à terme.

L’éditeur a d’ailleurs fait savoir qu’il n’était pas spécialement ravi de ce concours. Un porte-parole a ainsi indiqué à Cnet : « Microsoft ne tolère pas les modifications de ses produits. Avec Kinect, Microsoft a intégré des protections matérielles et logicielles conçues pour réduire les chances de détournement du produit. Microsoft continuera de faire des avancées dans ces types de protections et travaillera en étroite collaboration avec les autorités pour que le Kinect soit résistant aux détournements ».

Cela étant, puisque le concours a été gagné en trois jours, il y a sans aucun doute des progrès à faire dans ces fameuses protections. Il n’en reste pas moins que le potentiel du Kinect est intéressant, et que Microsoft a nécessairement déjà des projets le concernant.