Adobe présente Project ROME, un outil de publication en ligne

Adobe vient de lancer un nouveau projet qui capitalise  sur ses propres technologies. Le projet en question, ROME, se base en effet sur AIR pour proposer une interface, en ligne ou locale, permettant différents types de réalisations depuis diverses sources de données. Explications.

adobe air rome 

Le but de ROME est de parvenir à une publication finale, qu’elle soit imprimée ou en ligne. Pour cela, ce projet brasse différentes sources de données, comme des photos, du texte, de la vidéo ou encore de l’audio et ainsi de suite. Ces éléments sont assemblés dans un document qui peut aussi bien être une présentation qu’un site web, un flyer, un album photos et plus globalement tout ce qui touche au multimédia.

adobe air rome 

L’avantage de ce projet, outre pour l’instant le fait qu’il est gratuit car en phase de développement, est de pouvoir sauvegarder dans une multitude de formats, parmi lesquels PDF, SWF, JPG, PNG, SVG, FXG ou encore en tant que site web.

Adobe prévoit plusieurs moutures de son service :
  • Home et Business
  • Education, qui reprend les deux premières, mais en s’intégrant notamment aux Google Apps for Education
Toutes les versions de ROME seront de toute manière disponibles sous forme d’abonnements, mais l’éditeur n’en a pas encore dévoilé les tarifs, car ceux-ci ne sont pas arrêtés.

Une fois que l’utilisateur dispose de la version qui lui correspond le mieux, il peut commencer à travailler avec ses données, selon le tableau ci-dessous :

adobe air rome 

Des modèles sont accessibles, et il va pouvoir surtout créer plusieurs types de mouvements dans sa présentation, que ce soit sous forme d’animations Flash ou d’interactivité entre plusieurs éléments, comme dans le cas d’un DVD créé à des fins marketings.

Après la création de la présentation vient la publication qui se fait en choisissant un format de sortie, mais également un type d’utilisation. En fonction de ce choix, on accèdera ensuite à la possibilité de partager l’information. Les réseaux sociaux sont pris en charge, du moins Facebook, Twitter et Google Buzz. Mais on pourra accéder à des moyens plus classiques, tels que l’envoi par courrier électronique, ou encore la propre solution collaborative d’Adobe : Acrobat.com

Adobe met clairement l’accent sur la facilité de prise en main avec une interface qui s’adapte au contexte. Le fait de se baser sur AIR permettra à ROME d’être exécuté sur une grande majorité des machines, bien que la version 2.0.3 de l’environnement au minimum soit requise, et que 2 Go de mémoire vive au moins soient présentes. En outre, Flash devra lui aussi être présent en version 10.1.X. Côté Mac, un processeur Intel sera obligatoire, de même que Leopard ou Snow Leopard.

Les intéressés pourront tester ROME depuis son site officiel. On trouvera également diverses vidéos de présentation depuis la page YouTube du projet.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !