Mac OS X Lion : un Mac App Store et l'héritage d'iOS

Toujours lors de la conférence d’hier soir, Steve Jobs a également présenté pour la première fois plusieurs éléments de la prochaine mouture de Mac OS X, Lion. Cette version 10.7 va, et ce n’est pas une surprise, se rapprocher des travaux effectués ces deux dernières années sur iOS.

mac osx lion 

Steve Jobs n’a pas plongé dans les détails techniques, et s’est concentré sur certains nouveaux principes directement récupérés de l’univers mobile d’Apple, et plus particulièrement de l’iPad. Jobs a dressé une liste de certains avantages qui rendaient l’utilisation de l’iPad agréable. Et en tout premier lieu, la boutique d’applications.

Oui, la chose est désormais confirmée officiellement : une boutique d’applications façon App Store sera bientôt disponible sur Mac OS X, en dépit de la réponse négative de Jobs sur le sujet. En fait, elle n’attendra même pas l’arrivée de Lion, puisque ce Mac App Store, c’est son nom, arrivera sur Snow Leopard dans les 90 jours qui viennent.

mac osx lion 

Quelles seront les caractéristiques de cette boutique d’applications ? Facile : exactement les mêmes que pour l’App Store d’iOS. La présentation, les capacités, la répartition des sommes versées par les utilisateurs : tout est identique. Sur ce dernier point, on retrouve donc le rapport 70/30, indiquant que 70 % de la somme est reversée à l’auteur de l’application, et les 30 derniers à Apple. On se doute donc immédiatement que cela intéressera une partie des développeurs uniquement. Difficile d’imaginer par exemple Adobe et Microsoft commercialiser leurs produits par ce biais et reverser 30 % des gains sur Photoshop et Office à Apple.

Évidemment, du côté utilisateur, on y trouvera de multiples avantages. Ce sont d’ailleurs les mêmes pour toutes les boutiques d’applications, que l’on parle d’iOS, d’Android ou encore de Windows Phone 7. Premièrement, il s’agit d’un lieu unique pour trouver ce que l’on cherche, puisque les catégories permettent d’avoir rapidement une liste de possibilités dans un secteur précis. Ensuite, la boutique centralise toutes les mises à jour et permet, via des notifications, de prévenir l’utilisateur qu’une nouvelle mouture est disponible. Pratique notamment pour la sécurité.

Ce Mac App Store s’intègrera dans Lion avec d’autres capacités héritées d’iOS. En premier lieu, on trouve le Launchpad, qui est une évolution plein écran des Stacks implémentées dans Leopard :

mac osx lion mac osx lion 

Lorsque l’on clique sur l’icône du Launchpad, on obtient une liste des applications présentes sur le Mac. Cependant, deux fonctionnalités viennent compléter cette vue : la répartition des icônes sur plusieurs écrans, comme sur iOS, et la possibilité de créer des dossiers… comme sur iOS. L’utilisation du plein écran devrait permettre d’afficher beaucoup plus d’icônes sans pour autant encrasser le bureau par les raccourcis, tout en évitant à l’utilisateur de créer de trop nombreuses Stacks ou de chercher dans le dossier Applications du Finder.

Deuxièmement, et c’est sans doute l’une des évolutions les plus sympathiques côté utilisation, Mission Control. Mac OS X possède actuellement les bureaux virtuels Spaces, le Dashboard, Exposé et Dock Exposé. Mission Control est tout simplement une fusion des quatre :

mac osx lion 

La fonction active une vue qui présente toutes les fenêtres actives, mais également les Spaces. Les fenêtres sont regroupées par applications, à la manière de Dock Exposé. Les éléments du Dashboard, quand il y en a, peuvent également s’afficher dans Mission Control. Le but est de donner au sein d’un même écran toutes les fenêtres pour trouver rapidement ce que l’on cherche.

Dernier point abordé : le mode plein écran pour les applications. Cela n’a jamais été une marque de fabrique chez Apple, mais tant qu’à y passer, autant proposer un mode plein écran réel. C’est notamment le cas avec le nouvel iPhoto ’11 :

mac osx lion 

Dans ce mode, tout disparaît en dehors de l’application, qui occupe l’intégralité de l’écran. Là encore, il s’agit d’une façon de faire héritée d’iOS, et qui permettra à l’utilisateur de se concentrer sur une seule tâche. Par contre, si l’on possède un trackpad, un balayement avec les doigts déclenchera un échange entre une application plein écran vers une autre. Un autre réaffichera le bureau.

C’est pour ainsi dire tout ce que Steve Jobs a présenté de Lion, et il y a de quoi être déçu. Trois aspects fonctionnels sont mieux que rien, mais l’invitation semblait dire que toutes les infos se concentreraient sur les Mac proprement dit. Or, sur environ 1h20 de présentation, 50 minutes ont été consacrées à iLife ’11, sur lequel nous reviendrons ensuite. On aurait souhaité d’avantage d’aspects techniques, et plus d’informations générales.

Mac OS X Lion est prévu pour l’été 2011, ce qui signifie que d’autres aspects du félin seront dévoilés plus tard. Après tout, l’été court jusqu’au 21 septembre, et le système ne pourrait arriver que dans presque un an.
 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !