Opera 10.70 : une dernière alpha avant le passage à Opera 11

Gros changement dans la gestion des polices sous Linux 151
Vincent Hermann
En fin de semaine dernière, nous vous avons parlé d’une partie des projets d’Opera pour la version 11 de son navigateur du même nom. On apprenait ainsi qu’un système d’extensions complet serait mis en place. L’éditeur a publié une version alpha d’Opera 10.70. Il s’agit de la dernière avant que le numéro de version change.

opera 

Opera 10.70 va devenir littéralement Opera 11. En d’autres termes, les changements apportés à cette mouture seront repris par la suite, mais la première alpha d’Opera 11 introduira également ses propres ajouts et modifications. Dans le cas de la version 10.70, un gros changement est intervenu pour Linux et Free BSD. Premièrement, le navigateur se lance plus rapidement. Ensuite, le navigateur accède désormais aux propriétés des polices sur l’environnement natif, ce qui amène du même coup un nombre « incalculable » de corrections dans ce domaine.

Pour rappel, les extensions créées pour Opera utiliseront des technologies dont on commence à avoir l’habitude : HTML5, CSS et JavaScript, et elles tireront partie d’un certain nombre d’API qui restent à exposer. Toutes les extensions se baseront sur la spécification Widget du W3C.

L’éditeur ne cache pas que son système d’extensions sera similaire à ce qui fait ailleurs dans d’autres navigateurs. D’ailleurs, les choses sont faites de telle manière que les développeurs devraient pouvoir porter facilement leurs créations vers Opera. Des différences dans la manière de procéder pourraient cependant apparaître, Opera répétant que le suivi des standards du web impose ses propres obligations.

Les extensions pourront avoir une interface ou non. Certaines seront donc silencieuses, tandis que d’autres ajouteront par exemple un bouton à côté du champ de recherche. L’installation proprement dite fonctionnera comme on en a l’habitude : une petite fenêtre de confirmation apparaîtra pour demander une validation de l’utilisateur. Les extensions ne seront toutefois pas disponibles tout de suite, et il faudra que la version finale soit là pour que la galerie soit ouverte.

En attendant, les utilisateurs intéressés pourront télécharger la dernière version alpha d’Opera 10.70. L’éditeur n’a pas dit dans combien de temps la première préversion d’Opera 11 serait disponible.