Écran LCD à 179 € des 3 Suisses : les plaignants déboutés

Les centaines de plaignants contre les 3 Suisses ont finalement été déboutées. Rappel des faits : en août 2009, les 3 Suisses commettent une bévue d’importance en affichant un écran LCD de 132cm à 179,99 €, au lieu de 1799,9 €. Une erreur de virgule qui a attiré de nombreux clients, comme l’on peut s’en douter.

3 Suisses Samsung TVSuite à cette réduction de prix de 90 % imprévue par les 3 Suisses, ces derniers ont bien évidemment averti leurs clients que la transaction ne pouvait décemment pas s’appliquer : « Suite à une erreur d'affichage sur notre site web, le téléviseur SAMSUNG LE52B620 a été proposé au prix de 179,99 euros alors qu'il était en réalité de 1799,99 euros » expliquait l’enseigne à l’époque.

« Le caractère dérisoire de ce prix résulte d'une erreur manifeste qui depuis a été corrigée. Il nous est impossible d'honorer les commandes, et bien évidemment, aucun débit ne sera effectué pour les clients concernés. »

Suite et fin de l’histoire ? Pas du tout. De nombreux clients « lésés » ont souhaité aller devant la justice pour avoir leur précieux à un prix dérisoire. Un forum a même été créé pour l’occasion. Un an plus tard, les arguments des 3 Suisses ont semble-t-il été plus convaincants que ceux des plaignants.

« Les plaignants ont été déboutés de leur demande par le juge de proximité de Roubaix » ont ainsi précisé hier les 3 Suisses à l'AFP. « Nous nous réjouissons que notre bonne foi ait été reconnue dans cette affaire. Il s'agissait d'une erreur de frappe manifeste. Nous nous en sommes excusé auprès de nos clients. »

3 Suisses Samsung TV PCINpact

Rappelons qu’outre sur son site, les 3 Suisses, via la société Criteo, avait réalisé une publicité pour son écran à 179,99 € (voir capture ci-dessus). Une preuve que les 3 Suisses « savait » ? Pas vraiment. Pascal Gauthier, le président de Criteo, nous avait expliqué à l’époque que sa société « distribue de manière automatique » ces publicités.

Criteo a tout simplement reçu les mauvais prix des 3 Suisses, et a donc répercuté l'erreur expliquions-nous en août 2009. Il n'y avait donc pas « de volonté des 3 Suisses de vouloir tromper » les internautes insistait Pascal Gauthier.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !