"Je serais ravi un jour d’être poursuivi par Hadopi" (Dupont-Aignan)

L'eMule du Pape 94
Marc Rees
Hier dans l’émission « Le Forum Débat » de BeurFM, Nicolas Dupont-Aignan a appelé une nouvelle fois à l’adoption d’un régime de licence globale. (53e minute du podcast du 12 octobre, disponible sur cette page)

nicolas dupont-aignan

Licence globale

Hadopi est, selon le fondateur de Debout la République, une « loi injuste et tellement inutile qui empêche tous les Français de profiter de la révolution numérique ».

« Cela va coûter très cher pour « fliquer » tous les internautes alors qu’il y aurait une bonne solution pour rémunérer les auteurs, c’est la licence globale, un petit forfait sur chaque abonnement internet et vous n’avez plus besoin de poursuivre, de surveiller des millions de téléchargements » a expliqué le député, qui avait voté contre Hadopi 1 et 2.

Un président, des chanteurs fanés, les élections,

« Je serais ravi un jour d’être poursuivi par Hadopi pour téléchargement, je le revendique ! Je mets au défi le président de la République et tous ces chanteurs fanés autour, de venir envoyer à des millions de Français des mails de relance et d’amende trois mois avant l’élection présidentielle. On va rigoler ! »

Par le jeu des délais séparant les envois d’e-mails, des lettres recommandées puis de la transmission au Parquet de chaque dossier, les premières sanctions effectives (1 mois de suspension et 1500 euros d’amende) pourraient intervenir en 2012, autour des élections présidentielles et législatives. NDA a du coup invité les Français à se renseigner sur leurs députés, « ceux qui ont voté sur la loi Hadopi, eh bien qu’ils les sanctionnent à l’élection. »

Aucun contradicteur pro Hadopi

Durant cette émission, à laquelle nous participions, aucun contradicteur pro Hadopi n'était présent. Le ministère de la Culture, l'Hadopi, des députés, ou des ayants droit, ont tous eu des empêchements rendant impossible leur présence sur le plateau.