Comme Chrome, Opera intégrera le plug-in Flash 10.1

Si la guerre des navigateurs avait tendance à propulser la bataille sur le terrain du HTML5, les choses n’étaient pas pour autant fixées. Dernièrement, le W3C s’est exprimé sur l’attente nécessaire avant de foncer tête baissée vers le HTML5 et a rappelé que des technologies comme Flash et Silverlight étaient pour le moment beaucoup plus adaptées aux applications web. Et voilà qu’Opera vient de décider d’inclure directement le plug-in d’Adobe dans son navigateur.

Opera

Les propos de Philippe Le Hegaret auraient de quoi surprendre les aficionados des nouvelles technologies tant le HTML5 semblait être devenu la technologie sur laquelle tous les esprits se fixaient. Finalement, c’est peut-être bien le cas, mais la norme est toujours en construction. Rappelons que selon les prévisions du Consortium, le HTML5 ne devrait être finalisé que vers la moitié de l’année prochaine, et qu’il faudra encore deux ou trois ans pour le promulguer sous forme de standard.

Le fait de rappeler que Flash et Silverlight sont beaucoup plus adaptés actuellement que le HTML5 pour les applications web n’est pas une déclaration à prendre à la légère. Elle pointe l’absence de certains éléments tels que le support des DRM, les outils d’authoring ou encore un codec vidéo choisi comme standard. Et puisque l’on parle de Flash, Opera a annoncé sa participation à l’Open Screen Project.

L’OSP vise un but très clair : faciliter la diffusion de la technologie Flash, et donc AIR. On se rappelle que Google avait déjà pris la décision d’intégrer le plug-in Flash à Chrome. Le constat était simple : puisque Flash est de toute manière très utilisé et qu’il y a de fortes chances que les utilisateurs cherchent à installer le plug-in, autant l’inclure dans le navigateur, pour qu’il profite du processus de mise à jour. L’absence de mise à jour de Flash a en effet régulièrement été un problème de sécurité pour les utilisateurs.

Concrètement, qu’est-ce qui va changer ? Dès les prochaines moutures du navigateur, le plug-in Flash sera déjà présent, en version 10.1. Cela devrait garantir à l’utilisateur la dernière version disponible du plug-in. Là où l’opération est intéressante pour Adobe, c’est qu’Opera n’est peut-être pas un leader sur les machines de bureau, mais l’éditeur est beaucoup plus présent dans le secteur de la téléphonie mobile, via les éditions Mini et Mobile de son navigateur. Or, l’annonce concerne bien toutes les versions d’Opera.

Reste à donc à attendre que les nouvelles versions avec Flash soient disponibles.
 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !