Jérémie Zimmermann : "Internet est déjà un lab à lui tout seul !"

Lors de la dernière conférence de presse d’Hadopi, Éric Walter a présenté les futurs « labs » de la Haute autorité. Nous avons interrogé sur ce thème Jérémie Zimmerman, cofondateur de la Quadrature du Net, qui s’oppose à toute participation à ces ateliers.

PC INpact : La Hadopi va mettre en place 5 « labs », des ateliers confiés à des experts indépendants pour plancher sur le numérique, l'offre légale, la sécurisation... Vous invitez les citoyens à ne pas y participer. Pourquoi ?

Ces "labs" sont un alibi, un écran de fumée ! Ils visent à se racheter une bonne image tout en faisant croire que quelque chose de bon et d'utile pourrait sortir de l'HADOPI. En réalité c'est l'HADOPI qui décidera de la composition des "labs" et il y a donc gros à parier que le produit de ses "recherches" sera forcément orienté par les mêmes industries qui ont présidé à sa création.

Participer à cette mascarade serait une erreur pour les citoyens, car cela donnerait une légitimité à l'ensemble du processus, qu'il convient de dénoncer. De toute façon, les sujets traités avancent par ailleurs, avec ou sans l'HADOPI, sans qu'il n'y ait pour autant besoin de dépenser 1 million d’euros aux frais de la princesse. A ce train pourquoi ne pas financer la recherche publique sur ces sujets ?

hadopi labs lab laboratoire filtrage DPI 
Le cycle de décision d'un "lab", avec la parole donnée
en dernière ligne droite à l'Hadopi (document (c) Hadopi)

Le filtrage sera l'un des thèmes évoqués. N'est-ce pas le lieu idéal pour suivre ce sujet de près voire le bloquer, si tel est votre souhait ?

Vu que l'HADOPI contrôlera la composition des "labs" il est impossible qu'ils laissent une quelconque marge de manœuvre permettant aux citoyens de bloquer le processus ou d'arriver à une quel qu’autre conclusion que "il faut plus de répression".

Que préconisez-vous alors pour contrebalancer ces lieux de discussions ?

Peut-être que des citoyens prendront les questions qui seront posées aux labs et d'y répondre par eux-mêmes, hors-"labs"... Nous pourrons ainsi comparer les réponses avec celles des "labs", et démontrer l'illégitimité de l'HADOPI et de ses "experts".
Internet est déjà un "lab" à lui tout seul !

Les premiers mails d'avertissement sont partis chez la plupart des (gros) FAI. Que recommandez-vous aux abonnés avertis ?

N'ayez pas peur ! Les mails envoyés n'ont aucune valeur juridique, aucune force probante, ils sont de la pure intimidation. Si un jour cela devait aller plus loin - ce dont nous doutons fortement - jusqu'au juge, vous pourrez toujours dire "ce n'est pas moi, je n'y étais pas" et rien ne pourra être prouvé contre vous.

Et surtout: continuer de partager les œuvres que vous aimez. Le partage est utile, il est légitime. Il n'y a pas de culture sans partage. Dans quelques années l'HADOPI apparaitra pour ce qu'elle est réellement : un archaïsme désuet et complètement imbécile.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !