OS mobiles : Nielsen confirme la suprématie d'Android aux USA

Dans la guerre qui oppose les fabricants de smartphones, trois systèmes d’exploitation écrasent les autres outre-Atlantique : BlackBerry OS de RIM, iOS d’Apple et Android de Google. Symbian n’est pas très présent, et ne parlons pas du récent Bada de Samsung.

Or Nielsen a livré mardi deux graphiques très intéressants. L’un dévoile l’évolution des parts de marché totales des trois OS cités ci-dessus aux États-Unis de janvier à août 2010. On remarque ainsi que les BlackBerry dominent toujours les débats, mais que d’une courte tête, avec une PDM de 31 % en août dernier, contre 28 % pour les iPhone et seulement 19 % pour les Androphone.

Nielsen Android iOS BlackBerry USA 2010 

Les niveaux de croissances sont par contre totalement en faveur d’Android. Depuis le début de l’année, ce dernier a ainsi gagné 11 points de parts de marché, tandis que la Pomme et RIM en ont perdu respectivement 1 et 5.

Tout aussi intéressant, le graphique ci-dessous, lui, nous dévoile les parts de marché de ces 3 systèmes d’exploitation mobile, mais sur les six derniers mois. Ainsi, les chiffres de janvier montrent leurs parts de marché entre août 2009 et janvier 2010. Et donc les chiffres de juillet reviennent en fait sur les mois de février à juillet.

Nielsen Android iOS BlackBerry USA 2010 

On remarque donc qu’Android domine les débats depuis février dernier, avec une PDM de 28 % sur les nouveaux acquéreurs de smartphones, contre 26 % pour les BlackBerry et 25 % pour les iPhone. Si la sortie de l’iPhone 4 a permis à la Pomme de forte progresser (+5 pts entre juin et juillet), cela a semble-t-il été au dépend de RIM (-9 pts) sur cette période, et non Android (+1 pt).

Et la même période décalée d’un mois (mars-août) n’a fait que confirmer ces tendances. Android a explosé (+4 pts) avec une PDM de 32 %, alors qu’Apple (26 %) a doublé RIM (25 %).

Bien entendu, certains noteront qu’il existe des dizaines et des dizaines d’Androphones, alors qu’il n’y a que 4 iPhone. Mais il faut surtout noter que RIM est présent sur ce marché depuis de nombreuses années et qu’Android n’a en fait réellement démarré que l’an dernier, après des débuts difficiles. Dès lors, ses performances, si elles ne sont pas étonnantes au vu de son parc de téléphones, n’en restent pas moins excellentes.

À ce rythme, avant la fin de l’année, les Androphones utilisés outre-Atlantique seront peut-être plus nombreux que les BlackBerry et les iPhone.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !