Windows 8 : comment gérer plusieurs écrans ?

Vous avez plus de deux écrans ? Patience...

Le fait que Windows 8 soit plutôt pensé pour la gestion de un ou deux écrans, plutôt que trois et plus n'est d'ailleurs pas anodin. En effet, selon les statistiques fournies par Microsoft, issues de son programme de feedback utilisateur, 85,32 % se contentent toujours d'un seul moniteur pour un PC de bureau, contre 13,48 % qui en utilisent deux. Pour trois et quatre, on passe à 0,85 % et 0,34 % respectivement.

Vous faites parties des 1,19 % ? Il faudra sans doute attendre une mise à jour

Pour autant, on aurait aimé que le géant de Redmond y mette un peu plus du sien, tout du moins pour certaines options. En effet, comme nous l'avons déjà évoqué, l'une des nouveautés de Windows 8 est l'arrivée des coins actifs, sur lesquels nous reviendrons un peu plus loin. Sur la partie droite de l'écran, on peut ainsi faire apparaître une section connue comme les charmes, qui permet d'afficher certaines options. 

 

Par défaut, il y figure la gestion des périphériques complémentaires, parmi lesquels ont peut trouver un « Second écran » qui sera présent que vous disposiez d'un, deux, trois... ou même dix moniteurs. En réalité, il permet un accès rapide au mode d'affichage sélectionné lorsque vous disposez de plusieurs écrans : duplication, bureau étendu... et affichage uniquement sur le premier ou le second écran.

 

Charme Windows 8 Second écran

Cette machine n'a qu'un écran... ce serait pareil si elle en avait dix

 

Ainsi, si vous en disposez de trois, impossible de vraiment gérer les choses, et l'on ne peut pas dire que le nom de la section montre que l'esprit de Microsoft était ouvert à cette possibilité. Un point regrettable dont on espère qu'il sera rapidement changé via une mise à jour, ou l'arrivée d'un éventuel correctif.

Les coins actifs sur tous les écrans grâce à un système de détection bien pensé

Pour ce qui est de la gestion des coins actifs, par contre, on ne peut qu'apprécier les efforts effectués par les développeurs qui se sont arrangés pour que ceux-ci soient disponibles sur chaque écran, et qu'ils soient faciles à faire apparaître. Ainsi, dans les zones qui sont à cheval sur deux écrans, une zone en « L » de 6 x 6 pixels est dédiée à cela.

 

Windows 8 coins actifs bordure partagée

 

Elle permettra ainsi de bloquer la souris sur l'écran en cours afin de lui permettre d'afficher le coin actif. Dans la pratique, cela est assez réussi et nous n'avons pas constaté de gêne pour les faire apparaître, ni lors du passage d'un écran à l'autre, la taille de la zone étant assez réduite, tout en étant assez facile à viser.

Accrochage des fenêtres : les défauts de Windows 7 perdurent

Concernant la gestion des fenêtres, il y a aussi du mieux, mais là encore le travail effectué nous semble imparfait. En effet, une fenêtre peut automatiquement être agrandie sur un écran de manière indépendante, mais peut aussi être fixée sur la moitié de l'écran tout à gauche, ou de l'écran tout à droite. Malheureusement, les zones entre deux écrans ne permettent pas d'effectuer cela à la souris, contrairement à ce qu'il est possible avec les applications Modern UI comme nous le verrons un peu plus loin.

 

Il vous faudra alors penser à utiliser un raccourci clavier auquel on ne pense pas souvent : Touche Windows + Flèche. Avec les flèches gauche et droite, vous pourrez fixer la fenêtre active sur la moitié de l'écran situé à sa gauche, un appui répété permettant de la faire bouger à la zone suivante. Avec la flèche haut vous l'agrandirez à tout l'écran, alors que la flèche bas permettra de la minimiser.

 

Une solution déjà présente dans Windows 7, mais qui n'est pas franchement des plus pratiques, surtout pour ceux qui préfèrent passer par la souris. On pourra aussi regretter l'absence d'option dans les menus permettant de faire basculer une fenêtre d'un écran à un autre simplement comme cela est proposé avec les bureaux sous Linux par exemple. Espérons là encore que Microsoft fera mieux avec une prochaine mise à jour.

Machine de test et composants utilisés

Passons maintenant au concret. Pour cela, nous avons monté une machine de test composée d'une carte mère GA-F2A85X-UP4 signée Gigabyte et d'un APU A10-5800K d'AMD, exploitant le nouveau socket FM2. Pour rappel la partie graphique Radeon HD 7660D intégrée à ces puces gère nativement Eyefinity et trois écrans via une sortie numérique. Nous avions à notre disposition du DisplayPort, de l'HDMI, du DVI-DL et un port VGA (qui ne sera pas utilisé).

 

Gigabyte GA-F2A85X-UP4

Le panneau arrière de la GA-F2A85X-UP4 de Gigabyte

Une machine de test capable de gérer nativement jusqu'à trois écrans en 1080p

Du côté des écrans, nous sommes désormais équipés de trois modèles Flatron IPS225V-BN de chez LG. Proposés à moins de 130 €, ceux-ci disposent d'une dalle IPS et d'un rétroéclairage à LED et supportent une définition Full HD 1080p. Au format 21,5", ils sont assez compacts (hormis leur pied de 20 x 26 cm) et s'adaptent parfaitement à une utilisation multi-écran sur un seul et même bureau.

[PDN]689687[/PDN]

Attention néanmoins, si leur colorimétrie est assez juste, leur tarif implique au moins la présence d'un défaut qui rebutera certains : une fuite de lumière sur les bords, visible notamment lorsque l'on est sur un fond sombre.

 

Pour constater le fonctionnement sur d'autres types d'affichages, nous avons aussi utilisé une carte mère GA-Z77MX-D3H TH de Gigabyte, qui gère les processeurs Core de troisième génération (Ivy Bridge) et dispose de deux sorties Thunderbolt (voir notre PCi Labs), une GeForce GTX 660 Ti Superclocked d'EVGA (voir notre PCi Labs) du côté de chez NVIDIA et une Radeon HD 7870 DirectCU II Top d'Asus du côté de chez AMD. 

 

Gigabyte Z77MX-D3H TH Thunderbolt EVGA GTX 660 Ti 3 Go

 

Comme aucun modèle ne disposait de trois sorties HDMI, nous avons bien entendu utilisé des adaptateurs passifs, sauf du côté de chez AMD puisqu'un adaptateur DP / HDMI actif devait être utilisé. En effet, pour profiter d'Eyefinity sur trois écrans il faut au moins qu'une sortie DP et son signal soient utilisés, et un adaptateur passif n'est pas suffisant pour cela.

Plusieurs écrans sous Windows : petit retour en arrière

Alors que Windows 8, qui est déjà disponible en précommande, sera accessible à tous dans moins de 10 jours, nous avons décidé de faire le point sur la gestion de plusieurs écrans par le nouveau système d'exploitation de Microsoft. En effet, si Windows 7 avait été l'occasion d'améliorer un peu les choses, c'était surtout grâce au travail des constructeurs et de leurs pilotes. Mais avec cette nouvelle mouture, le géant de Redmond a souhaité revoir sa copie, reste à voir si cela est réussi... ou pas.

 

Durant la vie de Windows 7, l'arrivée d'une technologie a commencé à changer les choses pour les utilisateurs de plusieurs écrans : l'Eyefinity d'AMD. Pour rappel, derrière ce nom se cache une solution permettant d'émuler un unique écran virtuel en se basant sur plusieurs écrans physiques, l'occasion d'exploiter assez simplement les jeux ou les outils de lecture vidéo sur deux, trois... ou même jusqu'à six écrans.

 

Eyefinity fonctionne sur un maximum de six écrans

L'utilisation de plusieurs écrans de plus en plus courante

Ce fut sans doute le déclencheur d'une nouvelle vague d'intérêt pour l'usage de plusieurs écrans par les utilisateurs, renforcée par la baisse constante du tarif des modèles gérant le 1080p, disposant d'un rétroéclairage par LED et de dalles de qualité. Avec une consommation électrique et un encombrement revus à la baisse, il devient ainsi de plus en plus pratique de disposer de deux ou trois modèles identiques sur un même bureau.

 

Et les constructeurs ont dû s'adapter. AMD tout d'abord, qui a largement retravaillé la gestion de ses pilotes et d'Eyefinity au fil des ans, même si l'ensemble est encore imparfait. En effet, la gestion de la barre des tâches de Windows qui s'étendait sur l'ensemble des écrans n'a été apportée que récemment et la magnétisation d'une fenêtre à un écran physique dépend encore largement d'un logiciel tiers : Hydragrid.

AMD Eyefinity comme précurseur, NVIDIA n'est pas en reste avec Surround

Du côté de chez NVIDIA, le démarrage a été bien plus lent, mais le résultat était au final un peu plus fonctionnel : la gestion de la technologie Surround équivalente à Eyefinity date des GeForce GTX 200 / 400 et il faut au minimum une GTX 500 pour pouvoir l'exploiter via une seule et même carte.

 

Les options concernant les fenêtres et la barre des tâches dans les pilotes Windows 7 de NVIDIA

 

L'activation au sein des pilotes et la gestion des bordures ou même de la barre des tâches était un peu plus intuitive, mais l'on était là encore dans une volonté de permettre une création d'écran unique pour les joueurs, plus que d'apporter une gestion plus simple de plusieurs écrans au quotidien.

Microsoft est conscient de son retard, et tente de se rattraper avec Windows 8

Microsoft a donc décidé de revoir les choses dans Windows 8 et d'activer de nouvelles options qui sont gérées nativement par le système d'exploitation pour ce qui est des bureaux dupliqués ou étendus sur plusieurs écrans distincts. Ainsi, les constructeurs n'auront plus qu'à s'occuper du bon fonctionnement de leurs solutions Eyefinity et Surround, et de leur compatibilité avec les jeux.

 

Mais qu'est-ce que cela change dans la pratique ? Est-ce suffisant et réussi ? C'est que nous allons voir dans les pages qui suivent.

La gestion des fonds d'écrans évolue

Le premier changement que nous avons décidé d'évoquer n'est pas le plus vital, mais le diable est souvent dans les détails. Vous serez donc contents d'apprendre que Windows 8 vous permet désormais de gérer vos fonds d'écran indépendamment pour chacun d'entre eux lorsque vous êtes en bureau étendu, ce qui n'était auparavant possible qu'avec des logiciels tiers (eh oui...).

Un fond pour chaque écran, et des versions étendues en 3840x1200 pixels...

Pour cela, rien de plus simple : effectuez un clic droit sur le bureau, puis allez dans Personnaliser > Arrière plan du bureau. Vous verrez alors les fonds qui vous sont proposés et d'un clic droit vous pourrez soit choisir de l'appliquer à l'ensemble de vos écrans, ou à l'un d'entre eux en particulier. Notez que cela est aussi disponible pour les diaporamas, avec une petite subtilité.

 

Windows 8 Fonds d'écran Windows 8 Fonds d'écran

 

En effet, si vous appliquez un diaporama à l'ensemble de vos écrans, mais que l'un d'entre eux est par exemple utilisé en format portrait plutôt que paysage, il se verra alors appliqué uniquement les fonds compatibles avec son ratio d'affichage, s'il y en a de disponible. 

... Windows 8 ne serait pensé que pour un ou deux écrans seulement ?

On appréciera aussi la présence de fonds spécifiquement pensés pour être partagés sur plusieurs écrans (via le mode Parcours), qui sont au nombre de deux (sur 13 fournis). Malheureusement, ils sont la première preuve que Microsoft a surtout pensé Windows 8 pour une gestion sur deux écrans uniquement, et pas pour trois ou plus : leur définition est de 3840x1200, soit deux écrans de 1920x1200 (16:10).

 

Dommage à un moment où le 16:9 est largement majoritaire chez les constructeurs, et notamment le 1080p. Ils s'adapteront néanmoins parfaitement. On notera d'ailleurs que les options habituelles sont toujours présentes au niveau du positionnement : remplissage, ajuster, étirer, mosaïque, centrer.

 

Profitons-en d'ailleurs au passage pour vous rappeler que des fonds d'écrans PCi sont disponibles en différents formats :

 

Fond d'écran Background PC INpact

2560x1600 pixels

 

Fond d'écran Background PC INpact Extra Wide

3840x1080 pixels

La barre des tâches et les applications Modern UI

Passons maintenant à un point qui a souvent été épineux pour les utilisateurs de plusieurs écrans : la barre des tâches de Windows. Sous Windows 7, aucune option n'était présente, laissant aux constructeurs de cartes graphiques le soin de proposer une option plus ou moins réussie au sein de leurs pilotes. Avec Windows 8, c'est fini, des options de gestion sont accessibles directement depuis les propriétés de la barre des tâches lorsque vous disposez de plusieurs écrans.

La barre des tâches sur plusieurs écrans : il y a désormais des options pour ça

La première vous permettra ainsi de choisir si vous voulez la faire apparaître ou non sur l'ensemble des écrans. Si non, elle ne sera affichée que sur celui qui est défini comme étant le principal (Clic droit sur le bureau > Résolution d'écran).

 

Windows 8 Barre des tâches

 

Si oui, vous aurez alors deux options complémentaires qui seront disponibles. La première vous permettra de choisir comment s'afficheront les boutons de vos applications :

  • Sur la barre des tâches de chaque écran
  • Sur celle de l'écran où l'application est active
  • Sur celle de l'écran principal et celle de l'écran où l'application est active

Vous pourrez aussi choisir de combiner ou non de manière automatique l'affichage de ces icônes (avec ou sans texte) selon les cas. Vous noterez aussi que l'heure et la zone permettant de réduire le bureau ne seront affichées que sur l'écran principal.

Applications Modern UI : une gestion un peu rigide, et sur un seul écran à la fois...

Pour les applications Modern UI, Microsoft a par contre décidé de voir les choses en un peu plus grand, et cette interface souvent critiquée prend d'ailleurs un peu plus de sens dans le monde du PC fixe avec plusieurs écrans. Par défaut, la page d'accueil qui caractérise Windows 8 s'affichera ainsi sur l'écran principal, mais comme toute application Modern UI, il sera ensuite possible de la déplacer via un simple glisser-déposer. 

 

Windows 8 Modern UI Apps

 

Attention, s'il est possible d'afficher jusqu'à deux applications par écran (une fixée sur le côté, une en partie centrale), un seul écran ne pourra les contenir à la fois.

 

Si la transition est possible, elle sera néanmoins un peu limitée. En effet, vous pourrez faire passer l'application d'un écran à l'un de ceux avec qui il partage une bordure uniquement. Elle sera alors placée au même endroit (fixée à gauche ou à droite, ou en plein écran). Impossible donc de la faire passer directement de l'écran 1 tout à gauche à l'écran 3 tout à droite, si vous disposez d'un trio aligné horizontalement, par exemple.

... une fois de plus, le clavier devra devenir votre ami

Vous pourrez ensuite la changer de positionnement au sein de cet écran, là aussi via le glisser-déposer, ou continuer de la faire basculer vers un autre. Là encore, on aurait aimé que ce soit un peu plus souple, ou qu'une option sur clic droit du style « Envoyer vers l'écran N°1 » soit disponible. Microsoft propose néanmoins un nouveau raccourci clavier spécifique : Touche Windows + Page précédente / suivante. Celui-ci permet de déplacer une application Modern UI d'un écran à un autre.

 

Pour ceux qui voudraient voir tout cela en vidéo, le géant de Redmond avait publié une démonstration en mai dernier :

 

AMD, Intel et NVIDIA : quid des pilotes ?

Pour terminer ce petit tour d'horizon, nous avons décidé de faire un petit point sur les pilotes des constructeurs de puces graphiques, qui ont tous ou presque mis en ligne leur première version WHQL. L'occasion de voir comment se déroule la gestion de plusieurs écrans, du son de ces derniers, ou la possibilité d'exploiter les technologies Eyefinity / Surround.

Intel : deux écrans au maximum, et des pilotes encore un peu cachés

Et pour commencer, nous avons décidé d'évoquer celui qui est le plus en retrait : Intel. En effet, la marque ne propose actuellement pas Windows 8 comme système d'exploitation au sein de son site de téléchargement de pilotes. Les utilisateurs de la RTM doivent donc chercher des liens ça et là, ce qui n'est pas franchement pratique.

 

Aux dernières nouvelles, la version 15.28.02792 a été publiée en juillet dernier, elle est disponible via ce lien.

 

De plus, il nous a pour le moment été impossible de gérer trois écrans, même avec notre machine pourtant équipée pour. L'activation du troisième force à en éteindre un autre et les pilotes ne proposent actuellement que de sélectionner deux écrans via leur panneau de gestion :

 

Intel Pilote Windows 8 Trois écrans Intel Pilote Windows 8 Trois écrans

 

Nous avons contacté les équipes du géant de Santa Clara afin d'en savoir plus, nous mettrons à jour ce dossier si nous obtenons une réponse nous permettant d'aller plus loin.

NVIDIA : on garde les repères de Windows 7, mais on perd des fonctionnalités

Passons maintenant à NVIDIA qui a publié il y a peu ses pilotes 306.97 WHQL. Peu de changements sont au programme et le panneau de configuration garde le même fonctionnement que sous Windows 7.

 

Windows 8 Trois écrans NVIDIA Windows 8 Trois écrans NVIDIA

 

Pour ce qui est des options relatives aux écrans, elles permettent toujours une modification différenciée pour chacun de ceux connectés à la machine : définition, position et taille du bureau, colorimétrie... Vous pourrez aussi sélectionner ceux dont vous voulez qu'ils soient disponibles au sein des paramètres de gestion du son de Windows.

 

Pour ce qui est de Surround, rien ne change non plus et tout se trouve dans une section commune aux options relatives à PhysX. On retrouvera l'assistant habituel, qui permettra de gérer la création d'un écran virtuel unique sur base des écrans connectés, et de gérer les soucis éventuels avec la bordure.

 

Windows 8 Trois écrans NVIDIA Windows 8 Trois écrans NVIDIA Windows 8 Trois écrans NVIDIA

 

Pour autant, tout n'est pas encore parfait puisque les options relatives à la gestion de la barre des tâches ont désormais disparu. Impossible donc pour le moment de la centrer, ou de demander à ce qu'il soit possible d'agrandir une fenêtre sur un écran.

 

Windows 8 ne gérant pas nativement cette fonctionnalité, impossible pour lui de compenser le problème. Il faudra donc que NVIDIA le corrige, dans une prochaine version de ses pilotes, sans doute. La gestion de la page d'accueil et des coins actifs sera aussi potentiellement à revoir. Tout est en effet adapté à la définition de l'écran unique, et donc déformé, ce qui n'est pas franchement des plus agréable à utiliser.

 

Windows 8 Trois écrans NVIDIA

AMD : pas de pertes de fonctionnalités, mais un ensemble toujours peu pratique

Pas de changement au niveau de l'interface non plus chez AMD, qui a pour le moment publié des Catalyst 12.9 bêta, qui ne sont pas encore certifiés WHQL. On continuera donc à trouver l'organisation des pilotes du constructeur un tantinet fouilli, surtout pour ce qui est de la gestion de plusieurs écrans.

 

Windows 8 Trois écrans AMD Windows 8 Trois écrans AMD

 

La création d'un groupe Eyefinity exploite toujours la même procédure et contrairement à ce que l'on avait pu constater chez NVIDIA, la gestion de la barre des tâches est toujours de la partie avec les mêmes défauts que l'on avait remarqué sous Windows 7 : l'espace réservé pour la barre des tâches sur les écrans qui ne l'affichent pas ne peut pas être utilisé par une fenêtre.

 

On regrettera là aussi l'affichage de la page d'accueil déformée, comme chez NVIDIA. Reste à voir si les constructeurs trouveront rapidement une solution à ce problème.

 

Windows 8 Trois écrans AMD Windows 8 Trois écrans AMD

 

Pour ce qui est de l'agrandissement des fenêtres à un écran physique, rien n'est intégré de base dans le pilote fourni par AMD, il faudra donc passer par la case Hydravision / Hydragrid. Pour le moment, la marque ne publie aucune version spécifique à Windows 8, mais celle dédiée à Windows 7 et aux pilotes Catalyst 12.8 est parfaitement fonctionnelle.

 

Pour rappel, Hydragrid ne permet pas de gérer un agrandissement à l'ensemble d'un écran via la souris, mais plutôt via des combinaisons spécifiques (MAJ + bouton d'agrandissement de fenêtre). Espérons qu'AMD finira par trouver une solution plus pratique à l'avenir.

 

Windows 8 Trois écrans AMD Windows 8 Trois écrans AMD

 

Notez enfin que nos écrans qui étaient connectés à un adaptateur passif semblaient mal reconnus par le pilote puisque le bureau n'était pas affiché sur l'ensemble de la dalle, il nous fallait alors utiliser le surbalayge au sein des pilotes pour que tout rentre dans l'ordre.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !