Apple devient la deuxième capitalisation boursière du monde

La capitalisation boursière de la Pomme ne cesse de croître à un rythme effrayant, au point de doubler toutes les entreprises du monde les unes après les autres. Ainsi, après être passé n°1 dans le secteur informatique, devant Microsoft, IBM, Google et consorts, voilà qu’Apple a doublé un certain PetroChina, pour devenir la deuxième entreprise la plus importante du monde dans le monde de la bourse.

Steve Jobs Bill GatesPetroChina (China National Petroleum Corporation) n’est pas n’importe quelle entreprise. Elle a notamment fait parler d’elle en affichant une capitalisation boursière incroyable en 2007 de 1000 milliards de dollars (grâce à la folie de la bourse de Shanghai), avant de s’écrouler en 2008, puis de retrouver sa place de n°1 mondial en 2009, pour retomber à nouveau et se refaire dépasser par son concurrent Exxon Mobil.

Finalement, la Pomme, en atteignant hier à son plus haut 267,5 milliards de dollars, a surpassé le Chinois, qui lui affichait une capitalisation boursière de 265,5 milliards de dollars.

Apple est ensuite retombé à 263,9 milliards, cependant, à l’heure où nous tapons ces lignes, la Pomme est à nouveau en train de battre des records. Elle pourrait ainsi garder sa place de n°2 mondial, même si PetroChina n’est pas à une montée fulgurante près, comme il nous l’a prouvé ces dernières années.

La croissance d’Apple depuis quatre ans est d'ailleurs tout bonnement phénoménale (+200 %) et c’est à se demander s’il ne va pas surpasser un jour Exxon Mobil (315 milliards de dollars)…

Ci-dessous, les capitalisations boursières des principales entreprises IT aujourd’hui. Entre parenthèses, la croissance en milliards de $ par rapport au 28 mai 2010 (soit il y a 4 mois).
  • Apple : 267 milliards de $ (+45 milliards)
  • Microsoft : 214 milliards de $ (-5 milliards)
  • IBM : 168 milliards de $ (+10 milliards)
  • Google : 166 milliards de $ (+15 milliards)
  • Oracle : 135 milliards de $ (+25 milliards)
  • HP : 94 milliards de $ (-13 milliards)
On remarque donc qu’Apple a signé la plus forte croissance de ce top 6, que la « guerre » entre Oracle et HP a plutôt profité au premier, et que Google est à deux doigts de doubler une entreprise historique de l’informatique : Big Blue (IBM). Tout un symbole.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !