Mark Hurd : HP porte plainte et Oracle cesse tout partenariat

Licencié par Hewlett-Packard le mois dernier de son poste de PDG, et recruté par Oracle et son ami Larry Ellison à un poste très élevé il y a deux jours, nous pensions l’affaire Mark Hurd close. Mais son ancienne entreprise ne l’entend pas de cette oreille. HP a en effet porté plainte contre lui et Oracle, pour la simple et bonne raison qu’il pourrait livrer des informations capitales sur HP.

« À ses nouveaux postes (NDLR : président et membre du conseil d’administration d’Oracle), Hurd sera dans une situation dans laquelle il ne pourra honorer ses engagements envers Oracle sans être forcé d'utiliser et de dévoiler à d'autres des secrets commerciaux et des informations confidentielles de HP » a ainsi commenté le géant.

mark hurd
Mark Hurd, 53 ans, ex-PDG de HP, président actuel d'Oracle

En faisant parti d’Oracle, Mark Hurd pourrait surtout briser un accord de confidentialité signé par lui-même pour une période de deux ans.

HP souhaite ainsi que son ancien patron quitte Oracle immédiatement, même si Mark Hurd n’avait pas signé d’accord de non-concurrence, mais seulement de confidentialité. Cela ne revient pas précisément au même, mais pour HP, cela suffit pour aller devant les tribunaux.

HP est d’autant plus agacé que Mark Hurd n’est pas parti gratuitement, bien loin de là : « Bien que payé des millions de dollars en numéraire, en actions et en stock-options en échange des accords conclus par Hurd pour protéger les secrets commerciaux et les informations confidentielles de HP pendant son contrat (...), (HP) affirme que Hurd a mis en danger les secrets commerciaux et les informations confidentielles les plus importantes de HP. »

Une plainte a ainsi été déposée hier devant la Cour supérieure du comté de Santa Clara, soit dès le lendemain de l’officialisation du recrutement de Mark Hurd.

Pour Oracle, cette plainte implique une fin directe de leur partenariat

Oracle a évidemment réagi à cette plainte de la part de HP : « Oracle a longtemps considéré HP comme un partenaire important », a ainsi déclaré Larry Ellison. Pour le patron d’Oracle, déposer une telle plainte contre Oracle et Mark Hurd est « un mépris absolu » envers le partenariat entre HP et Oracle, mais aussi envers leurs « clients communs, leurs propres actionnaires et leurs employés ».

Et de conclure : « le conseil d’administration de HP implique qu'il est pratiquement impossible pour Oracle et HP de continuer de coopérer et de travailler ensemble sur le marché IT. »

Cette dernière remarque est particulièrement grave, et pourrait avoir des conséquences sur tous les marchés où Oracle et HP sont concernés… Le rachat par Oracle de Sun Microsystems avait déjà brouillé les pistes et transformé ces deux partenaires de 25 ans en concurrents (sur le marché des serveurs). Cette fois, au vu de sa réponse à la plainte de HP, les ambitions d’Oracle semblent nettes et précises.

Une guerre ouverte entre Hewlett-Packard et Oracle est en tout cas en train de naître devant nos yeux… Et ce n’est probablement pas fini. 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !