iTunes disponible en version 10 : toutes les nouveautés

Ping ! 129
Vincent Hermann
Parallèlement au lancement des nouveaux iPod, Apple a publié une nouvelle version d’iTunes, estampillée 10.0. Beaucoup pensaient que la firme en profiterait pour le renommer « X », comme ce fut le cas pour QuickTime, mais non : l’interface change assez peu, en dehors de certains éléments que nous allons détailler.

Les nouveautés d’iTunes 10 sont à la fois nombreuses et peu nombreuses : tout va dépendre de ce que vous possédez et qui doit être raccordé à l’application. La partie synchronisation a été améliorée avec une nouvelle barre indiquant comment est rempli votre appareil. Un nouveau mode de vue apparait également pour lister les albums. Une vue beaucoup plus propre que précédemment, inspirée d’ailleurs de ce que l’on trouve sur l’iPad :

itunes 10

Parlons maintenant de Ping, un réseau social lancé par Apple pour se focaliser sur la musique. On pourrait le décrire comme un mélange de Facebook et de Twitter et Apple vend son service comme potentiellement riche, puisque 160 millions de comptes sont présents sur la boutique. On peut suivre les artistes que l’on aime, commenter ses achats ou ceux de ses contacts, réserver une place de concert, ou tout simplement cliquer sur « J’aime » en fonction de ce que l’on voit dans le flux d’actualité :

itunes 10 itunes 10

L’idée de base est bonne, mais des limitations sont présentes. Ping est en effet rattaché à la boutique iTunes, il y a donc une dimension commerciale : les utilisateurs ne peuvent pas venir de l’extérieur pour venir participer à la vie du réseau, car un compte iTunes est obligatoire. Même si Ping va être rendu disponible sur iPhone, iPod Touch et iPad, il y a une vraie limite. Et nous ne sommes pas sur Deezer : contrairement à ce que les rumeurs laissaient entendre, le temps disponible pour un échantillon est resté à 30 secondes. C’est assez peu pour découvrir réellement un morceau et, finalement, tout est centré sur l’achat de la musique.

itunes 10

Ensuite, un élément pourra empêcher certains d’aller faire un tour sur le réseau : Ping va chercher dans le compte iTunes les nom et prénom de l’utilisateur et les affiche tels quels. Impossible de faire autrement : les conditions générales de vente le stipulent clairement.

Apple introduit ensuite une technologie qui devrait nettement plus faire parler d’elle : AirPlay. Il s’agit ni plus ni moins d’une nouvelle version d’AirTunes, qui permet d’orienter la musique vers d’autres périphériques compatibles ou via un adaptateur spécifique. Par exemple, si un ampli au salon est compatible, on pourra déporter vers lui la musique ou une vidéo, depuis un ordinateur avec iTunes ou un appareil compatible.

Cette technologie va prendre prochainement un nouvel essor, car l’iPad et la nouvelle Apple TV sont compatibles. Cette dernière fera l’objet d’un article séparé, mais il est facile d’imaginer un exemple : on loue un épisode d’une série, et depuis l’interface de l’Apple TV, on signale qu’on veut envoyer la vidéo sur l’iPad. Il suffit que les périphériques soient connectés au même réseau. Cela fonctionne aussi dans l’autre sens : une vidéo déjà présente sur l’iPad peut être envoyée vers l’Apple TV ou l’ordinateur.

Un dernier point concernant iTunes : qu’il s’agisse de la version Mac OS X ou Windows, on notera facilement une jolie amélioration des performances. Le logiciel se charge plus vite, la bibliothèque s’affiche plus rapidement, et la gestion des pochettes a encore gagné en réactivité. Ce n’est pas un mal, car le logiciel avait tendance à s’empâter avec le défilé des versions.

iTunes 10 est disponible au téléchargement depuis cette page.