Intel rachète les activités mobiles d'Infineon pour 1,4 Md de $

Même si Intel laisse entendre que le troisième trimestre 2010 sera un peu moins bon que prévu, cela ne l’empêche pas de continuer de faire ses courses estivales. Ainsi, après avoir cassé sa tirelire le mois dernier et racheté l’éditeur d’anti-virus McAfee pour tout de même 7,7 milliards de dollars, voilà que le fondeur américain a de nouveau ouvert son portefeuille pour croquer cette fois l’activité mobile Wireless Solutions (WLS) d’Infineon, pour la modique somme d’1,4 milliard de dollars.

Une aubaine pour la société allemande, qui connaît quelques soucis financiers depuis plusieurs années, notamment à cause de Qimonda. Infineon a désormais abandonné ses « boulets » et devrait ainsi se concentrer sur ses marchés les plus lucratifs mais à fort besoin d’investissement, à savoir celui de l’automobile, de l’industrie et des technologies de sécurité.

Intel Infineon WLS

Intel précise que « WLS fonctionnera de manière indépendante » et qu’il « s’engage à reprendre les clients existants de WLS, notamment en termes d’accompagnement pour les plates-formes d’architecture ARM ».

Et quel est l’intérêt d’Intel dans cette acquisition ? Selon le fondeur, cela élargira son offre actuelle « en produits Wi-fi et WiMAX (4G), qui s’étendra aux capacités 3G d’Infineon », et accompagnera « ses projets d’accélération de la norme LTE ».

Le grand public et les professionnels pourront de plus goûter aux technologies d’Infineon dans les portables, smartphones, tablettes (etc.) armés d’un CPU Intel Core et Atom.

Paul Otellini, le patron d’Intel, explique les raisons de ce rachat : « La demande mondiale en solutions radio ne cesse d’augmenter à un rythme vertigineux. C’est pourquoi le rachat de l’activité WLS d’Infineon viendra renforcer le deuxième vecteur de notre stratégie pour l’informatique — la connectivité à Internet —, et nous permettra de proposer une gamme de produits qui recouvre toute la panoplie des options, du Wi-Fi à la 3G et du WiMAX au LTE. Avec l’arrivée d’un nombre croissant de terminaux se connectant à Internet, nous entendons positionner Intel de façon à tirer parti du potentiel de croissance de tous les créneaux de l’informatique, des PC portables aux terminaux de poche et au-delà. »

WLS génère aujourd’hui plus d’1 milliard de dollars de chiffre d’affaires par an, et la cession doit se conclure au premier trimestre 2011 si tout va bien. Cela devrait donc avoir un certain impact sur le chiffre d’affaires d’Intel (sans pour autant être important). Cela fera surtout régresser de manière importante le chiffre d’affaires d’Infineon, qui devrait reculer de près d’un tiers. Mais un chiffre d’affaires élevé ne rime pas toujours avec marge et bénéfice. Et vice-versa. 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !