Rolling Stone Magazine publie un "énorme merci" aux majors

Ironie INside 508
Rolling Stone logoLe spécialiste de la musique Rolling Stone Magazine a publié dans son dernier numéro américain une lettre ouverte à l'attention des cadres des maisons de disques, les remerciant énormément pour tout ce qu'ils font pour lutter contre le piratage de musique.

Ainsi, le magazine explique que grâce à eux « des millions de gamins vont arrêter de perdre du temps à écouter des nouvelles musiques et à chercher de nouveaux groupes », et que « la dangereuse exposition [des jeunes] à des milliers de groupes par les webradios » sera enfin stoppée.

Voici la lettre, scannée par I Can Has Internets, a prendre entièrement au second degré bien sûr :

lettre ouverte de Rolling Stone Magazine

Voici une traduction en français :

Un énorme merci aux cadres des maisons de disques

Merci de vous battre avec acharnement contre l'échange de fichiers MP3 sur Internet. Grâce à vous, des millions de gamins vont arrêter de perdre leur temps à rechercher de nouveaux groupes. Plus de bouche à oreille auprès d'inconnus pour vanter vos artistes. Plus d'exposition dangereuse à des milliers de groupes via les radios internet non plus. Avec un peu de chance, ils arrêteront complètement de parler de musique.

Vous saviez probablement que vous feriez des millions de $ en embrassant cette technologie. Après tout, les gamins qui échangeaient avaient quelque chose comme dix fois plus de chances d'acheter vos disques, rendant votre cause d'autant plus admirable. Ça vous a peut-être coûté un paquet de revenus futurs, mais ne vous inquiétez pas - les ordinateurs sont juste une mode de toute façon, et l'Internet est simplement complètement débile.

Rolling Stone