Mozilla Tab Candy : visualiser et classer les onglets de Firefox

Pour les onglovores 83
Vincent Hermann
Chez Mozilla, on se pose beaucoup de questions au sujet des onglets, et plus particulièrement de leur organisation. L’onglet en lui-même est devenu la règle en termes de navigation sur Internet, mais avec le temps qui passe, leur nombre a tendance à augmenter. Tout se mélange, et on a parfois plus vite fait d’en ouvrir un nouveau plutôt que de chercher celui que l’on souhaitait lire dans la masse. C’est ici qu’intervient le projet Tab Candy.

An Introduction to Firefox's Tab Candy from Aza Raskin on Vimeo.



Comme on peut le voir sur la vidéo, le but du projet est simple : on crée des groupes d’icônes. Ce fonctionnement se retrouve, dans sa philosophie, dans la création des dossiers sur iOS 4 d’Apple. On pourrait encore le comparer à Fences, dont nous avions déjà parlé. Regrouper les onglets par thèmes en animant le tout via un effet de type Exposé devrait rendre particulièrement agréable l’utilisation de la fonctionnalité.

Il s’agit pour l’instant d’une fonctionnalité en version alpha, autrement dit : elle peut se montrer particulièrement instable. Là où le projet est particulièrement intéressant, c’est que Tab Candy ne fait pas appel à des API présentes sur le système d’exploitation mais est conçue entièrement en CSS, HTML et JavaScript.

Autre élément sympathique de Tab Candy : la possibilité d’appeler la fonctionnalité au clavier. Ainsi, sous Windows, on lancera la vue générale via Ctrl + Espace, et sous Mac OS X avec Option + Espace. Le fait de déclencher Tab Candy au clavier fait gagner du temps car la souris reste mobile dans la zone concernée pendant que l’autre main s’occupe d’afficher les onglets. Lorsque la souris survole un groupe, la vue se concentre sur ce dernier pour que l’utilisateur puisse mieux voir ce qui est à l’intérieur.

Cette fonctionnalité, ou tout du moins cet embryon de fonctionnalité, ne représente qu’un premier jet et est donc très incomplet quant aux autres possibilités qui vont arriver par la suite. La priorité pour Mozilla est désormais de travailler sur les performances, les tests unitaires ou encore la documentation.

Si l’on replace cependant les choses dans leur contexte, Tab Candy sera probablement beaucoup plus aimé de ceux qui brassent un grand nombre d’onglets et qui les laissent par exemple ouverts pendant plusieurs jours. D’autres, qui préfèrent fermer le navigateur et n’ouvrent guère plus de trois ou quatre onglets, y verront un intérêt plus limité.

Ceux qui souhaitent tester Tab Candy pourront la récupérer depuis cette page du site d’Aza Raskin. Attention toutefois, il s’agit d’une version complète et non finalisée de Firefox 4.0 dédiée à cette fonctionnalité.