Édito : l'Antennagate d'Apple, une fausse catastrophe

AntennaAid « Catastrophe, c’est la fin du monde, si Apple ne résout pas rapidement son problème de réception sur l’iPhone 4, la société va s’écrouler voire disparaître ! » Ces propos, malgré leur côté disproportionné, ont pourtant été entendus un peu partout, même si je force le trait ici. Si pour ma part, j’avais trouvé au début de l’affaire (fin juin) que c’était une fausse polémique, les semaines suivantes ont vraiment été étonnantes. La polémique a enflé à vitesse grand V, et les analystes ainsi que les médias très grand public se sont emparés de l’affaire, en criant à la catastrophe donc, et de manière souvent exagérée.

Il faut dire qu’Apple marche sur l’eau depuis quelques années. Sans omettre son passé (c’est-à-dire ses Mac et Mac OS), la Pomme s’est tournée depuis une dizaine d’année vers l’avenir avec l’iPod, l'iTunes Store, l’iPhone et aujourd’hui l’iPad. Et si l’on peut critiquer chacun de ces produits et services, force est de constater que le succès est toujours au rendez-vous.

Alors forcément, quand Apple trébuche et se cogne légèrement le gros doigt de pied, on demande l’amputation. Microsoft, qui est parfois irrésistiblement drôle, a d’ailleurs fait une très jolie comparaison il y a quelques jours : « Il semble que l’iPhone 4 pourrait être leur Vista, et ça me va bien » a ainsi fait remarquer Kevin Turner, l’un des responsables techniques travaillant sur Windows Phone 7. Or Microsoft n’est pas mort après Vista, bien au contraire, même si l’on critique parfois la firme de Redmond pour son immobilisme et son manque de vision d’avenir, par rapport aux « produits du futur » que nous vend Apple. C’est néanmoins oublier le succès de la Xbox et du Xbox Live (ce n’était pas gagné d’avance), et la capacité de MS à se remettre en question. Windows 7 en est un bon exemple, et Windows Phone 7, un autre énorme pari, en est un autre. Le premier est d’ores et déjà un succès. Pour le second, réponse d’ici quelques mois.

Mais revenons à Apple et son Antennagate. Pour beaucoup, il s’agit de la première erreur de la Pomme depuis longtemps. C’est un peu faux. L’iMac de 27 pouces a récemment eu des problèmes, et plusieurs longues semaines ont passé avant que tout soit définitivement résolu. Mais il ne s’est pas écoulé plusieurs millions d’iMac en une poignée de jours, et la machine est quoi qu’on en dise moins médiatique que l’iPhone. Deux différences qui changent tout.

Un problème, une (bonne ?) solution

Et finalement, a-t-on assisté à la catastrophe attendue ? Apple, contrairement à ce que certains souhaitaient, n’a pas rappelé massivement ses iPhone 4. Après réflexion, la firme de Cupertino a préféré envoyer gratuitement à tous ses clients mécontents un bumper, la protection officielle de l’iPhone 4. Une solution qui devrait être bien moins coûteuse qu’un rappel massif de ses smartphones. Cela lui coûtera néanmoins 175 millions de dollars. Une somme qui peut paraître élevée, mais bien loin des 350 millions dépensés par Sony en 2006 pour rappeler ses millions de batteries. Ou, plus proche de nous, bien loin de la catastrophe du golfe du Mexique et des frais titanesques de BP... 

Résultat, après quelques semaines difficiles, l’histoire appartient déjà au passé pour Apple, tout du moins pour le moment. Et la catastrophe annoncée n’a pas eu lieu. Et cela ne semble pas liée à une parfaite gestion de la "crise" de la part d'Apple. C'est tout simplement que le problème n'était peut-être pas aussi important que cela...

Depuis, Apple a dévoilé des résultats financiers historiques, et sa valeur boursière est toujours aussi élevée : 235 milliards de dollars, contre environ 225 milliards pour Microsoft, 160 milliards pour IBM, 120 milliards pour Oracle, et un peu plus de 100 milliards pour Hewlett-Packard. Même le géant BP ne vaut aujourd’hui plus que 110 milliards de dollars environ. Il faut dire que la société pétrolière a perdu la moitié de sa valeur en un rien de temps. Seule Exxon Mobil fait mieux qu’Apple avec une valeur boursière supérieure à 270 milliards de dollars. Cela prouve la valeur importante d’Apple, l’Antennagate n’ayant eu qu’un léger impact sur son cours de bourse. Il devrait être rapidement oublié.

Une belle leçon pour les consommateurs

La leçon à retenir de cette histoire dépasse largement le cadre d’Apple, et est bien connue des connaisseurs : il vaut mieux attendre quelques semaines (voire quelques mois) avant de se jeter sur un produit, qu’il s’agisse d’un téléphone, d’une console de jeux vidéo, d’un processeur, d’une carte mère, etc.

Il n’est en effet pas rare qu’un produit lors de sa sortie soit imparfait, et ait besoin d’une mise à jour logicielle, et même parfois matérielle, pour être optimal. C’est loin d’être un évènement rare dans le secteur des hautes technologies, surtout concernant les téléphones, dont les mises à jour logicielles permettent des améliorations très importantes et d’éviter des bugs stupides.

Se ruer sur un produit fraîchement sorti est évidemment toujours agréable, mais vous pouvez aussi et surtout devenir de magnifiques bêta-testeurs payants…

La double remarque de la semaine.

Première remarque : certains d‘entre vous l’ont probablement déjà noté. Le Tour de France était assez technologique cette année. Entre l’équipe (Columbia) HTC, l’équipe Bbox Bouygues Télécom, et l’équipe Garmin, c’est toujours amusant de noter une telle chose. Ce n’est évidemment pas nouveau. Intel et AMD connaissent ainsi très bien le milieu de la F1 par exemple.

Enfin, vous voyez cette vidéo ? Baby de Justin Bieber. Il s’agit de la vidéo la plus vue sur YouTube depuis son existence. Plus de 250 millions de visionnages. C’est une certitude maintenant : les gamins sont les plus gros consommateurs de clips sur Internet, il n’y a pas d’autres explications… C’en est presque à regretter les premières places de Lady Gaga et de Susan Boyle. J’ai dit presque.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !