(MàJ) Le portable indien à 10 $ coûtera plus de 30 $ et sortira en 2011

Mise à jour.

La sortie du portable indien à 30/35 $, qui est en fait une tablette sous... Android (décidément), se précise. La machine devrait voir le jour en début d'année, peut-être dès janvier prochain, et l'Indien HCL Technologies s'assurera de sa production.

La tablette devrait dans un premier temps être armée d'un écran de 7 pouces, même si d'autres déclinaisons (5 et 9 pouces) sont prévues dans un avenir plus ou moins proche. 2 Go de RAM, une webcam, une puce Wi-Fi, un port USB et des boutons accompagneront la bête.

Tablette tactile Android Inde

-------------------------------------

Article du 23 juillet 2010.

Le fameux ordinateur portable indien à 10 $ annoncé l’année dernière coûtera finalement entre 3 et 3,5 fois plus cher. La production massive pour ce pays qui compte, comme la Chine, plus d’un milliard d’habitants, ne devrait ainsi pas suffire à atteindre le prix si symbolique de 10 $. Tout du moins à court terme.

Ordinateur portable Indien
Photo ©AFP.

Selon Kapil Sibal, le ministre indien du développement et des ressources humaines, cet ordinateur disposera d’un écran tactile et d’une webcam, et, pour 1500 roupies (un peu plus de 30 $), tout est bien intégré : CPU, carte mère, mémoire, écran, connectique, etc. Il a été développé par des équipes de recherche issues d’instituts de technologies et de sciences. 

Les caractéristiques techniques de la machine n’ont pas été publiées, mais il permettra, à l’instar d’un netbook, de surfer sur le net, de faire de la vidéo-conférence, de lire des PDF, etc. Et il pourra être rechargé grâce à l’énergie solaire.

Il sera destiné à tous les élèves du pays, de l’école primaire jusqu’à l’université. Il devrait être disponible à partir de l’année prochaine, et, à moyen terme, pourrait voir son coût tomber à 20 puis 10 $, selon les espérances du gouvernement indien. Ce dernier est actuellement en discussions avec des sociétés informatiques afin de débuter la production massive de ces portables.

En attendant, l'État indien pourrait subventionner cet ordinateur à hauteur de 50 %, ce qui permettrait aux étudiants de ne dépenser que 15 $ pour l'obtenir. Une misère pour un habitant d’un pays très développé, une somme importante mais pas forcément monstrueuse pour une partie des Indiens, sauf les plus pauvres évidemment.

Et afin que l’ordinateur ait une véritable utilité à l’école, le gouvernement compte en toute logique connecter un maximum d’établissements. 22 000 établissements supérieurs seront ainsi branchés au haut débit. Avec un taux d’alphabétisation à peine supérieur à 60 %, contre plus de 90 % pour la Chine (et bien plus en Corée et au Japon), l’Inde compte rattraper son retard et devenir une véritable puissance asiatique, notamment grâce à une meilleure éducation.

Reste à savoir si ces ordinateurs arriveront dans nos contrées un jour, à la manière de l’OLPC, petit portable à bas prix initialement conçu pour les écoles des pays en voie de développement, et finalement disponible dans nos contrées via les netbooks…

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !