IBM dévoile à son tour ses derniers résultats financiers

IBM serveurs En attendant les résultats d’Apple ce soir, et après les excellents résultats d’Intel et de Google publiés ces derniers jours, le géant IBM met aussi en avant tous ses milliards. Big Blue a ainsi clôt son deuxième trimestre 2010 avec un chiffre d’affaires de 23,7 milliards de dollars (+2 %), et un bénéfice net de 3,4 milliards de dollars (+9 %). Sa marge brute est ainsi de 45,6 % (+0,1 point). Inutile de s’inquiéter pour la santé financière d’IBM…

Sans surprise, les services représentent toujours la majorité de son chiffre d’affaires, avec plus de 13,7 milliards de dollars, dont 9,234 milliards pour les « Global Technology Services » et 4,483 milliards pour les « Global Business Services ». Les autres secteurs importants pour IBM sont bien entendu les Logiciels (5,277 milliards) et les Systèmes et Technologies (3,985 milliards).

Si tous ces secteurs sont en légère hausse (entre +1,4 et +3,4 %), Big Blue note cependant que ses contrats de services, qui préfigurent ses futures rentrées d’argent, n’ont atteint que 12,3 milliards de dollars, affichant une forte baisse de 12 %. Et les variations entre l’Euro et le Dollars n’y sont cette fois pour rien, puisque même en les prenant en compte, la chute est malgré tout de 12 %.

IBM précise aussi que ses contrats de services d’externalisations (Outsourcing Services) ont eux aussi reculé de 19 %, pour atteindre 6,5 milliards de dollars.

Du côté de ses dépenses en Recherche et Développement, IBM annonce un budget de 1,475 milliard de dollars, en très légère hausse de 2,9 %.

Enfin, comme d’habitude, l’Amérique est le continent le plus important pour IBM, où il a généré 10,2 milliards de dollars (+3 %) lors du dernier trimestre, tandis que la région EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique) n’a cumulé « que » 7,4 milliards de dollars, en baisse de 6 % du fait de la chute de l’euro et de la hausse du dollars. Sans ces variations monétaires, l’Amérique n’aurait crû que de 2 %, et la région EMEA n’aurait régressé que d’1 % selon IBM. L’Asie-Pacifique a représenté pour sa part 5,4 milliards de dollars de CA (+9 %).

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !