Windows Phone 7 : la pré-version officielle débute sa carrière

Nous avons parlé précédemment de Live Sync dans Windows Phone 7, et il faut revenir maintenant au système lui-même : une nouvelle préversion a été publiée, et celle-ci est importante car elle marque un tournant. La société considère que cette mouture est enfin prête à être utilisée quotidiennement par un groupe de testeurs assez large, et cela concerne tous les développeurs. Les premières livraisons de modèles de pré-production vont commencer à arriver, et cela permet également à plusieurs sites de publier des dossiers complets.


Jusqu’à présent, Windows Phone 7 était essentiellement utilisé par environ un millier de personnes : les employés de Microsoft. Il s’agissait de mesurer la fiabilité basique du système et de se concentrer sur ce qui était le plus important : l’autonomie, la facilité d’utilisation, les connexions 3G et Wi-Fi et autres. Les prototypes arrivent maintenant à un public plus large. Ils sont de marques LG, Asus ou encore Samsung.

Du coup, des articles très complets commencent à apparaître, notamment chez Engadget et The Boy Genius Report. Les deux sites reviennent régulièrement sur les mêmes points, qu’il s’agisse de points négatifs ou positifs. On retrouve par exemple une excellente gestion des courriers électroniques, mais avec quelques manques particulièrement étranges, comme la limitation de la recherche du courrier uniquement en local, et non sur un serveur.

Le clavier virtuel est particulièrement mis en avant, de même que la gestion de la musique, la présence d’Office et la gestion native des comptes Exchange. Évidemment, pour certains points, le contraire aurait été particulièrement étonnant, puisqu’il s’agit de produits Microsoft. Du côté des points négatifs, la partie téléphone présente un fonctionnement étrange, et affiche par défaut la liste des appels récents. Aucune option ne permet par exemple d’afficher directement le pavé numérique, et appeler ce dernier se fait à travers un bouton relativement petit.

Les autres points négatifs sont liés au choix radical de l’éditeur pour son interface. Ainsi, les applications ne sont plus les « maitresses » de l’appareil, ce sont les Hubs. Ces derniers concentrent les informations qui proviennent du reste du téléphone et les classent par thèmes. Selon nos confrères, certains éléments sont très bien pensés, et d’autres laissent à désirer. Mais dans tous les cas, la version du système n’a rien d’une finale, et l’augmentation du nombre de testeurs va clairement influer sur son développement. Cependant, certains manques comme le copier/coller par exemple sont vraiment pointés du doigt, Engadget et BGR estimant que le contexte a beaucoup changé depuis l’iPhone.

Les lecteurs intéressés pourront lire les dossiers (en anglais) en suivant les liens ci-dessous :

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !