iPhone 4: HTC, RIM et Samsung répliquent aux attaques d'Apple

iphone 4 bumperLors de sa conférence annonçant l’envoi d’un Bumper à tous ses clients mécontents afin de corriger le problème de signal (le fameux « Antennagate »), Apple a aussi présenté aux spectateurs une vidéo que ses concurrents ont peu apprécié. Cette vidéo montrait tout simplement que les problèmes de réception de l’iPhone 4 étaient similaires au BlackBerry , au HTC Droid Eris et au Samsung Omnia II (ainsi qu’à l’iPhone 3GS). Voir la page d’Apple dédiée aux problèmes de son iPhone 4 et de certains de ses concurrents.

RIM ne veut pas être mêlé aux problèmes d'Apple

Si nous avions nous-même noté une possible perte de signal en tenant un HTC Legend sur le côté gauche, RIM, HTC et Samsung ont chacun répondu, parfois chiffres à l’appui. RIM, le fabricant du BlackBerry Bold 9700 incriminé par la Pomme, a dégainé le premier, pointant du doigt « la propagande » d’Apple. Jugeant « inacceptables » les attaques de la Pomme, les dirigeants de RIM pensent qu’il s’agit là « d’une tentative délibérée de fausser l’esprit du public sur son problème de conception d'antenne, et de détourner l'attention alors qu’Apple connaît une situation difficile ».

Mike Lazaridis et Jim Balsillie, les deux dirigeants principaux de RIM, ne se sont pas arrêtés là. Faisant remarquer qu’ils ont conçu depuis plus de 20 ans des appareils sans problème de réception, ils notent que leur société a toujours « évité des “designs” comme celui utilisé par Apple pour l’iPhone 4 ».

Et de tacler Apple au niveau du genou : « Une chose est certaine, les clients de RIM n'ont pas besoin d’utiliser un étui pour leur smartphone BlackBerry afin de conserver une bonne connectivité. Apple a clairement fait certains choix de conception et devrait assumer la responsabilité de ces décisions au lieu d'essayer d’impliquer RIM et d'autres entreprises dans une situation qui ne concerne qu’Apple. »

HTC et Samsung non plus

Du côté de HTC, on a préféré répondre par des chiffres. Ainsi, alors que Steve Jobs a noté que seulement 0,5 % des acheteurs d’iPhone 4 se sont plaints (soit 1 sur 200), HTC a retorqué que son Droid Eris (pointé du doigt par Apple) n’avait un taux de plainte que de 0,016 %, soit 1 client sur 6250. Et parmi ces plaintes, très peu concernent un problème d’antenne, de réception et de perte de signal.

Enfin, Samsung, dont l’Omnia II a aussi été pris en exemple par Apple, a répondu en deux fois. Une première fois via son porte-parole, qui a assure que l’Omnia II n’était pas concerné par ces problèmes de réception, d’autant que l’antenne intérieure n’est pas située là où l’on place sa main (en bas à gauche ou à droite), mais en bas. Qui plus est, des tests ont été faits et rien de spécial n’a été remarqué.

Un peu plus tard, Hwan Kim, vice-president du secteur de la communication mobile chez Samsung, a expliqué à Reuters que les plaintes au sujet d’une baisse de signal concernant l’Omnia II étaient peu significatives, contrairement à ce que pouvait laisser entendre Apple donc. Aucun chiffre n’a été avancé par Samsung, contrairement à HTC. 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !