ARCEP : La qualité des réseaux mobiles en France

téléphone portableL'ARCEP a publié son rapport annuel sur l'évolution de la qualité des réseaux mobiles 2G et 3G en France en 2009. Les conclusions sont plutôt bonnes, les services les plus utilisés étant ceux qui ont effectivement bénéficié d'une amélioration globale. Les technologies en fin de vie, c'est à dire le MMS et le WAP, ont par contre soufferts du changement des priorités d'investissement de certains opérateurs. Les tests ont eu lieu en ville, sur les axes autoroutiers et TGV et dans les trains de banlieue des villes les plus importantes.

Les services voix restent bons

Cette année l'ARCEP a pris en compte les villes comprenant entre 10 000 et 20 000 habitants, mais cette inclusion n'a pas diminué les résultats, ce qui indique que les petites villes sont maintenant globalement aussi bien couvertes que les grandes. Ces indices concordent avec l'amélioration de la couverture sur les trajets de TGV, qui ont vu les appels ayant une qualité parfaite augmenter de 3 %.

Le taux de réussite des appels est plutôt bon, avec 97,3 % de communications réussies maintenues 2 minutes, et 96,6 % maintenues 5 minutes. Seuls les appels dans les trains de banlieue ont vu leur qualité baisser, le nombre d'appel de qualité parfaite y diminuant de 4%.

enquête ARCEP couverture mobiles

Les SMS restent très bons, alors que MMS et WAP dévissent

Pour ces services seules les villes de plus de 50 000 habitants ont été testées. Et on remarque que le SMS reste le service téléphonique le plus fiable, avec 99,4 % de taux de réussite.

Par contre, le taux de réussite des connexions WAP diminue de 2 %, et celui des MMS dévisse encore plus, de 4 %. Le coupable serait Bouygues selon les chiffres de l'ARCEP, puisque c'est cet opérateur qui a connu une baisse de ses performances par rapport à l'année dernière :

enquête ARCEP couverture mobiles

Les débits de l'Internet mobile continuent d'augmenter

Des tests de transfert de fichiers ont été réalisés dans les villes de plus de 50 000 habitants à l'aide « de clés USB ou de cartes PCMCIA reliées à des ordinateurs portables ou directement via les ordinateurs ultraportables vendus par les opérateurs ». Et c'est là que se trouve la bonne surprise : les débits sont 1,5 fois plus élevés qu'en 2008, avec en moyenne 2,2 Mbit/s en download et 1,2 Mbit/s en upload. Et pour les opérateurs les plus rapides des pointes à plus de 5 Mbit/s en download et 1,7 Mbit/s en upload.

L'ARCEP remarque que ces débits correspondent à ceux offerts par les lignes ADSL d'entrée de gamme.

Pour améliorer les réseaux d'Internet mobile, c'est surtout Bouygues, encore lui, qui doit faire un effort. Tant au niveau des débits que de la fiabilité du signal :

enquête ARCEP couverture mobiles

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !