Microsoft veut cofinancer les applications Windows Phone 7

Selon le site d'information Infoworld, Microsoft leur aurait déclaré son intention de cofinancer certaines applications pour son futur système d'exploitation pour smartphones Windows Phone 7.

windows phone 7

L'entreprise a expliqué que « [Windows Phone 7] offre d'énormes nouvelles opportunité aux développeurs, que nous supportons par des investissements traditionnels qui bénéficient principalement à la majorité de notre large communauté de développeurs : des outils professionnels gratuits, un support en ligne ainsi qu'individuel, des appareils de test, des évènements et des laboratoires pratiques, des formations, et un support marketing. Et dans certains cas plus limités le cofinancement de projets stratégiques ». Ainsi, en plus des outils et des aides indirectes que toutes les plateformes fournissent à leur communauté de développeurs, Microsoft veut aider au financement des projets les plus "stratégiques".

Redmond explique ce choix en expliquant que « Windows Phone 7 est un effort significativement plus ambitieux que quoi que ce soit que nous ayons tenté avant : la base de consommateurs est plus grande, tout comme la communauté de développeurs et les opportunités offertes. Nos efforts pour reconcevoir l'interface utilisateur et la plateforme de développement ont aussi été importants ». Pas question dans ces conditions de laisser au bon vouloir des développeurs l'apparition d'applications indispensables à la réussite de l'OS.

Les autres le font aussi

Mais Microsoft se défend de subventionner son marché plus que ce qui se fait déjà : « l'usage limité du cofinancement pour aider à lancer des projets stratégiques n'est pas nouveau pour Microsoft. De plus, les développeurs nous disent que nous ne nous engageons pas dans plus d'activités de cofinancement que nos concurrents ». Une précision utile pour contrer les accusations d'être dans une position de faiblesse. Car pour l'entreprise le marché des OS pour smartphones est encore à prendre, le vice-président mobile de la firme estimant que le marché ne se sera vraiment stabilisé que dans cinq ans.

Avoir un peu de retard dans ces conditions ne serait effectivement pas catastrophique, et au vu du succès du téléphone Wave de Samsung, qui a introduit le nouvel OS Bada, il semble bien que la domination de iOS et d'Android ne soit pas absolue.

Reste que pour que Windows Phone s'impose, les applications disponibles seront un élément clé. La quantité et la qualité des apps décidera peut-être du succès de ce système, aussi est-il logique que Microsoft ne laisse pas reposer sur les seuls développeurs l'apparition des applications les plus indispensables. Rappelons qu'au lancement d'Android, Google avait même déloppé plusieurs applications en interne...

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !