Dassault Systèmes écrase les éditeurs de logiciels français

L’Eurosoftware100 a récemment publié son bilan 2009 des éditeurs de logiciels français, en attendant son bilan européen. Sans surprise, le géant Dassault Systèmes, troisième éditeur de logiciels européen derrière l’Allemand SAP et l’Anglais Sage, domine ultra largement le top 100 des éditeurs français.

Eurosoftware Top 30 français 2009
Top 30 des éditeurs de logiciels français.
Les éditeurs de jeux vidéo ne sont pas comptabilisés dans ce tableau.

Avec 1,1 milliard d’euros générés uniquement avec les logiciels à travers le monde en 2009, dont 117 millions uniquement en France, Dassault Systèmes n’a pas à s’inquiéter, puisqu’il devance de 935 millions d’euros son principal poursuivant, Murex. Société spécialisée dans les logiciels pour les professionnels de la finance, Murex affiche un « petit » chiffre d’affaires mondial de 165 millions d’euros (pour sa partie édition), dont seulement 10 millions d’euros en France.

Cegid, dirigée par le très connu Jean-Michel Aulas (président de l’Olympique Lyonnais), figure en troisième position, avec un CA de 161 millions d’euros dans le monde, dont tout de même 156 millions rien qu’en France. Cela en fait ainsi en quelque sorte le n°1 français, si l’on se limite aux frontières de l’Hexagone.

Eurosoftware100 2009 Dassault Systemes importance

Comme le montre le graphique ci-dessus, Dassault Systèmes a une importance assez incroyable dans le top 100 français, avec quasiment un tiers (31 %) du chiffre d’affaires généré. Et le top 10 surpasse les 60 % du chiffre d’affaires global (30 + 31 %).

Autre graphique intéressant fourni par l’Eurosoftware100, la part des éditeurs français dans le monde. Et il n’y a pas de quoi se vanter, avec seulement 2 % de l’industrie mondiale, la France a bien du mal à lutter avec ses concurrents, notamment américains. Il faut dire que Microsoft, IBM et Oracle totalisent à eux trois 34 % du chiffre d’affaires logiciel dans le monde.

Eurosoftware100 2009 part française monde

Malgré tout, l’Eurosoftware100 remarque que « dans l’ensemble, le top 100 a plutôt bien résisté à la crise économique qui a pourtant fortement impacté les investissements informatiques en 2009, le chiffre d’affaires total du top 100 ne baissant que de 1,4 % par rapport à 2008 ». 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !