ASRock fait le plein de fonctionnalités pour sa P55 Extreme4

Asrock P55 Extreme4ASRock va sous peu commercialiser une nouvelle carte mère sous la référence « P55 Extreme4 ». Comme beaucoup, le constructeur mise ici sur l'USB 3.0 ainsi que le S-ATA 6 Gb/s pour attirer le consommateur, mais tente aussi de se démarquer par des fonctionnalités spécifiques.

Ce modèle au format ATX exploite le chipset P55 et dispose ainsi d'un socket LGA 1156 d'Intel. On a droit à quatre emplacements pour de la DDR3 fonctionnant sur deux canaux, avec une fréquence de 1066, 1333 ou 1600 MHz d'origine. Un valeur qui peu grimper à 1866, 2133, ou 2600 MHz via overclocking.

L'étage d'alimentation est annoncé sous le nom très marketing d'« Advanced V8 + 2 phases », qui a au moins l'avantage d'être clair sur la composition de celui-ci. On peut voir que le système de refroidissement est entièrement passif.

Besoin de stockage ? ASRock vous propose pas moins de dix connecteurs S-ATA

La carte comprend quatre connecteurs S-ATA 6 Gb/s situés, ce qui est plutôt inhabituel, juste sous le connecteur d'alimentation de 24 broches. Ces ports sont gérés par deux puces Marvell : les « SE9120/9123 » et « SE9128 ».

Marvell S-ATA 6 GbpsComme on peut le voir dans ce document, la différence principale entre ces deux modèles et la gestion du RAID 0/1, qui n'est présente que dans le SE9128. Attention, ASRock précise aussi que l'un des ports gérés par le SE9120/9123 est partagé avec le port eSATA situé au sein de son panneau arrière.

En plus de cela, on dispose de six ports S-ATA 3 Gb/s situés tout en bas de la carte mère, afin de ne pas entrer en conflit avec une éventuelle carte graphique. Ceux-ci sont bien entendu gérés par le chipset et supportent donc le RAID 0/1/5/10/JBOD.

Sur l'USB 3.0 aussi, ASRock fait deux fois mieux !

Pour ce qui est de l'USB 3.0, on a là aussi droit à deux puces pour un total de quatre ports. Cette fois, il s'agit des fameuses « MPD720200 » de NEC. Elles alimentent deux ports situés à l'arrière de la carte mère ainsi qu'un connecteur qu'il faudra relier à un bloc au format 3.5", fourni dans le bundle, à intégrer à la façade de votre boîtier. Celui-ci est uniquement proposé en noir, et vous permettra d'avoir deux ports supplémentaires.

Asrock P55 Extreme4

Concernant les ports graphiques, on a droit à deux PCIe 2.0 x16, compatibles avec le SLi et CrossFire. P55 oblige, ils seront alors limités à un fonctionnement en x8 / x8. On appréciera les chois d'ASRock au niveau de leur positionnement puisque la première carte dispose de deux slots pour « respirer », tout comme la seconde, sans entrer en conflit avec les ports S-ATA comme nous le disions précédemment.

Une carte à la connectique plutôt complète et au layout qui semble bien pensé

On trouve également trois slots PCIe 2.0 en x1, ainsi que deux slots PCI classiques. La connectique du panneau arrière semble être complète, puisqu'on y trouve :
  • 2x connecteurs PS/2
  • 6x connecteurs USB 2.0
  • 2x connecteurs USB 3.0
  • 1x connecteur eSATA
  • 1x connecteur RJ45 Gigabit
  • 6x jacks audio
  • 1x connecteur coaxial
  • 1x sortie optique
  • 1x bouton Clear CMOS
Asrock P55 Extreme4

L'audio en 7.1 est prise en charge par un contrôleur « ALC892 » de Realtek, quant au connecteur RJ45 Gigabit, c'est une puce « RTL8111E », également de chez Realtek, qui le gère.

Pour ce qui est des fonctionnalités annexes, on trouve tout d'abord le système « AIWI ». Il consiste à utiliser son iPhone  ou iPod comme un joystick pour son ordinateur, cela fonctionne via le Wi-Fi ou le Bluetooth et avec un logiciel fourni par la marque.

Asrock P55 Extreme4

Pour se démarquer, ASRock fait le plein de fonctionnalités plus ou moins utiles

Une autre fonctionnalité se cache sous le nom d'« OC DNA », elle permet de sauvegarder les informations de son BIOS dans un fichier sur le disque dur. Ainsi, il sera possible de mettre de côté vos meilleurs réglages ou de les partager avec d'autres utilisateurs ayant la même carte mère. Reste à voir si cela fonctionne dans la pratique, l'overclocking étant tout, sauf une science exacte.

Bien entendu, elle dispose des fonctions déjà utilisées sur d'autres modèles, comme L'« Instant Flash », ainsi que le logiciel « OC Tuner » d'ASRock.

Autre fonctionnalité INtéressante : la présence de trous permettant de monter un ventirad prévu pour le socket LGA 775 en plus de ceux pour le socket LGA 1156. Il faudra néanmoins bien faire attention, car la marque indique que tous les systèmes de refroidissement pour socket LGA 775 ne seront pas compatibles... mais ne fournit pour l'instant pas de liste de ceux qui le sont. Enfin, on retrouve les habituels boutons « Power » et « Reset » ainsi que d'un affichage des codes d'erreur.

Asrock P55 Extreme4

Pour le moment la ASRock n'a pas encore évoqué de date de disponibilité précise, mais nous a indiqué qu'il faudra très certainement attendre le mois d'août pour la voir arriver sur le marché. Le prix ne nous a pas été communiqué non plus. Nous mettrons cette actualité à jour dès que nous en saurons un peu plus.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !