Édito : le modèle des smartphones gangrènera-t-il les PC ?

iphone ipad iboard imat steve jobsSuccès planétaire sans précédent avec plus de 5 milliards d’utilisateurs, les téléphones portables ont modifié nos modes de vie. Mais depuis peu, ces petites bêtes commencent à avoir un impact direct sur les autres produits informatiques, jusqu’à nos ordinateurs. C'est plus particulièrement vrai pour les smartphones de dernière génération.

Une situation étonnante et intéressante, alors qu’à la base les smartphones, à l’instar des dernières consoles de jeux vidéo, ne sont en fait que des mini-ordinateurs modifiés, que ce soit au niveau du matériel qu'à celui des logiciels. On retrouve ainsi du Windows, du Mac OS et du Linux, en version mobile bien sûr. Et leur puissance augmente à une telle vitesse qu’ils sont aujourd’hui de véritables ordinateurs miniatures.

Mais ces téléphones évolués avaient aussi leurs propres spécificités, du tactile à la plateforme de téléchargement de type App Store, Android Market et Ovi Store. Bien sûr, le tactile existe depuis très longtemps, mais il ne concernait que des produits de niches et les professionnels.

Avec le succès des smartphones, certains constructeurs et éditeurs se disent qu’il y a peut-être un moyen de faire évoluer d’autres marchés. Tout d’abord, le tactile commence à toucher les ordinateurs, des portables bien sûr, et même des fixes. Cela reste encore anecdotique, mais avec l’essor des tablettes tactiles (véritables smartphones à grand écran), sait-on jamais…

Cette évolution vers le tactile était néanmoins prévisible, tout simplement du fait de l’amélioration de cette technologie, et de la chute continuelle de son coût pour les constructeurs. Les smartphones pourraient par contre avoir une autre conséquence sur les autres produits : l’arrivée d’équivalents à l’App Store/Android Market sur les ordinateurs.

Cela a déjà commencé avec les tablettes tactiles, mais finalement, aux vues de leurs limites techniques c’est assez logique. Mais concernant les ordinateurs portables et de bureau, qui représentent plus de 300 millions de ventes par an, y intégrer ce concept serait une sorte de révolution.

Les netbooks ont en fait déjà amorcé cette tendance via Android et donc Android Market. L’existence même d’Insyde Market, plateforme de téléchargement pour netbooks sous Android, est symptomatique de la situation. Et cela pourrait bien gangréner les autres secteurs informatiques.

Si Steve Jobs a coupé court aux rumeurs laissant entendre que Mac OS X 10.7 sera accompagné d’une boutique en ligne d’applications, le développeur à l’origine de la première rumeur indiquait tout de même que les logiciels conçus pour Mac OS X 10.7 devront être validés, pour ensuite être uniquement disponible via une boutique en ligne. Un App Store pour ordinateur en somme. 

Outre la complexité de gérer une telle plateforme – les applications sur mobile sont à 99 % très légères, peu compliquées, et peuvent donc être validées rapidement – c’est bien entendu le danger d’un tel concept qui doit être souligné. Que certains smartphones soient fermés, c’est déjà une chose critiquable, mais si les ordinateurs commencent eux aussi à être touchés par ce phénomène…

Bien entendu, une société peut aussi proposer à ses clients un équivalent à l’App Store (pour le côté pratique), tout en laissant ouvert son OS. C’est d’ailleurs ce que proposent déjà certains concurrents d’Apple. Le concept de plateforme fermée n’est donc pas une obligation, et cumulé avec un OS ouvert, comme sur Android, cela peut aussi permettre de rassurer les clients. Ils auront sur la plateforme des logiciels « sûrs » (entre guillemets tout de même…), et de l’autre, sur le Net, d’autres logiciels installables mais non vérifiés et validés par la société en question. Néanmoins, le risque existe…

iPad Pro Apple

Si du côté de la Pomme l’idée d’intégrer une boutique sur ordinateur semble exclu (attendons néanmoins confirmation…), Microsoft, lui, pourrait bien avoir un avis contraire. Rien n’est encore sûr là encore, mais des documents internes ont plus que laissé entendre que Windows 8 sera accompagné d’une boutique d’applications en ligne. Rien ne dit bien entendu que cette boutique sera obligatoire pour les éditeurs et donc pour les consommateurs – cela semble inconcevable, et même ingérable – mais cela pourrait devenir réalité en 2011/2012, il faut en être conscient, et s’y préparer. 

Et si vous doutez encore, rappelons qu’Intel, malgré MeeGo (fusion de Moblin d’Intel et de Maemo de Nokia), ne compte pas bouder Android. Cela concerne bien entendu plutôt les appareils de petites tailles et plus particulièrement les smartphones, mais aussi pourquoi pas les netbooks. Voire plus… Et n’oublions pas que certaines suites Linux (Ubuntu, Moblin…) ont tenté voire réussi à intégrer l’Android Market.

Au final, les smartphones, les tablettes, les netbooks, les ordinateurs portables et les ordinateurs de bureau pourraient bien tous se ressembler. La différence se fera alors sur le choix de l’éditeur de restreindre ou non son OS et sa plateforme… 

La bonne remarque de la semaine.

Avec toute cette histoire sur les « problèmes » de baisse de signal de l’iPhone 4 (et d’autres téléphones en fait) selon la façon de tenir l’appareil dans la main, j’ai lu une remarque fort intéressante. Cette personne signalait en effet que dans les tests de téléphones portables, on ne testait plus la fonction… téléphone.

Imaginez, c’est comme tester un jeu vidéo en insistant sur les graphismes et en oubliant le côté « amusement », ou tester un GPS en insistant sur toutes ses options, en mettant de côté ses fonctions de navigation et de cartographie… 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !