Une étude américaine analyse l'influence du partage de fichiers

Petite baisse des ventes, forte augmentation de la créativité 75
P2P téléchargementLes chercheurs Felix Oberholzer-Gee de l'Université de Harvard, et Koleman Strumpf de celle du Kansas, ont présenté le 10 juin à l'occasion des « Vienna Music Business Research Days » à Vienne leur papier « File-Sharing and Copyright », où ils tentent d'analyser l'influence des téléchargements illégaux sur les ventes de musique.

Pas de forte influence sur les ventes

La conclusion des études empiriques analysées dans leur travail de recherche est que les téléchargements illégaux n'ont provoqué que 20 % des baisses des ventes que connaissent les industriels de la musique : « bien que plusieurs études trouvent un effet de remplacement, un groupe important d'études rapportent que le partage de fichiers ne nuit pas du tout aux ventes (Tanaka, 2004; Bhattacharjee et al., 2007; Oberholzer-Gee and Strumpf, 2007; Smith and Telang, 2008) ».

Car si les ventes de CD diminuent, les ventes de produits dérivés augmentent de leur côté, en particulier la demande de places de concert. Leur nombre et leur prix augmentent donc en même temps, favorisant les artistes. Ainsi entre 1997 et 2007 la baisse des ventes de musique a été de 15 % selon le papier. Mais en incluant les revenus des concerts, l'argent circulant dans l'industrie musicale a augmenté de 5 %.

Mais une forte augmentation de la créativité

Depuis l'arrivée du partage en masse des fichiers, la production de biens culturels n'a jamais été aussi élevée. Pour expliquer ce paradoxe, les chercheurs expliquent que « dans beaucoup d'industries créatives, la rémunération joue un rôle secondaire pour motiver les auteurs à rester créatifs ». Alors que d'être exposé aux œuvres des autres stimule au contraire la créativité.

Les auteurs donnent des données justifiant leur théorie :
  • La publication de nouveaux livres a augmenté de 66 % entre 2002 et 2007
  • Depuis 2000 le nombre d'albums qui sortent chaque année a plus que doublé
  • Depuis 2003 le nombre de films sortis dans le monde a augmenté de 30 %
  • Des recherches empiriques montrent que le bien-être des consommateurs a significativement augmenté dans la même période grâce aux nouvelles technologies

Le papier (en anglais) :